Espace Media Volkswagen France
> > > Rallye d'Argentine : Volkswagen sur ...

Communiqué de presse

25/04/2016

Rallye d'Argentine : Volkswagen sur le podium avec Ogier et Mikkelsen

Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) ont accentué leur avance en tête du championnat en se classant deuxièmes en Argentine après un duel haletant le dernier jour qui s’est conclu par la première victoire mondiale de Hayden Paddon/John Kennard (NZ/NZ, Hyundai). Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) ont réalisé une bonne performance en finissant troisièmes. La série de 12 victoires consécutives de Volkswagen a pris fin en Argentine après que l’équipe soit restée invaincue durant 335 jours. Ogier/Ingrassia et Mikkelsen/Jæger ont obtenu les 73e et 74e podiums pour la Polo R WRC qui disputait son 43e rallye depuis ses débuts dans le championnat en 2013.


Sébastien Ogier/Julien Ingrassia ont mené une formidable offensive sur Paddon/Kennard dans les dernières spéciales du rallye. Avant l’ultime épreuve chronométrée, les champions du monde avaient réduit leur retard de 29,8 secondes à 2,6 secondes. Ils n’ont finalement pas pu devancer leurs rivaux dans la dernière spéciale qui faisait office de Power Stage mais ont marqué un point de bonus en réalisant le troisième meilleur temps dans cette épreuve. Après le Rallye d’Argentine, Sébastien Ogier/Julien Ingrassia ont accentué leur avance en tête des deux championnats pilotes et copilotes. 39 points les séparent désormais de Paddon/Kennard, deuxièmes du classement provisoire.

Andreas Mikkelsen et Anders Jæger ont été récompensés de leur course mature en Argentine par une troisième place. Ce deuxième podium de la saison leur a rapporté de précieux point au championnat dont ils occupent désormais la quatrième place, à 48 points des leaders Ogier/Ingrassia.


Samedi, alors qu’ils menaient la course, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila ont heurté une pierre dans la quatorzième spéciale. La voiture a effectué plusieurs tonneaux ce qui a mis fin aux espoirs de victoire du pilote finlandais. L’équipe a ensuite réalisé un énorme travail pour remettre la voiture en état. Hayon, pare-brise, capot, ailes gauche et droite, train arrière, amortisseurs, triangles de suspension, biellettes de direction, cardans, protection anti-encastrement, radiateur, intercooler, sièges, rails des sièges, harnais, systèmes HANS, ont fait partie de l’impressionnante liste de pièces remplacées par les mécaniciens tout en respectant le délai règlementaire d’intervention de trois heures. Grâce à leurs efforts, l’équipage a pu reprendre la course dimanche et marquer deux points au championnat constructeurs.



Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Habituellement ce n’est pas agréable pour un pilote d’être battu par un adversaire. Mais c’est plus facile à accepter cette fois. Nous avons eu exactement les mêmes conditions de route avec Hayden : il a attaqué à fond en prenant tous les risques dans la Power Stage et a été simplement meilleur. Mes respects pour cette performance. Cela sera pour moi une grande motivation de donner de nouveau le maximum dans les rallyes à venir pour retrouver la plus haute marche du podium. Les spéciales étaient difficiles et cassantes et c’est peut-être pourquoi je n’ai pas tout risqué. La seconde place reste un excellent résultat pour Julien et pour moi. Nous avons accentué notre avance au classement provisoire du championnat.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Il n’y a pas de doute : abandonner alors qu’on mène la course laisse un goût amer. Ce n’est pas ce que nous avions en tête avant le départ du rallye. Nous avons heurté une pierre dans la quatorzième spéciale ce qui a cassé quelque chose sur la voiture qui est partie en tonneaux. Malgré notre déception, la priorité aujourd’hui était d’aider l’équipe. Mes mécaniciens ont fourni un effort remarquable pour me permettre de reprendre la course et je voulais les en remercier en marquant quelques points au championnat constructeurs. ”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Nous avions un plan que nous avons respecté et cela a payé. Je suis très heureux de cette troisième place. C’est mon premier podium dans ce rallye. Nous nous attendions à un rallye très dur et c’est ce qui s’est produit. Le parcours était très cassant. A certains endroits, il était encore plus extrême que l’an dernier. Nous sommes fiers d’avoir surmonté ces difficultés. Après être rentrés les mains vides du Mexique, il était important de marquer des points.”


Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Le Rallye d’Argentine a assuré une publicité fantastique pour notre sport. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont réalisé une performance exceptionnelle pour finir tout près de la première place mais il en manquait un peu. Je félicite Hayden Paddon et John Kennard qui méritent leur victoire. Nous ne sommes vraiment pas déçus : comme Sébastien et Julien, Andreas Mikkelsen et Anders Jæger ont réalisé une bonne course pour finir troisièmes. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont été malchanceux en heurtant une pierre alors qu’ils menaient au classement. Le choc a cassé quelque chose sur la voiture qui est sortie de la route. Grâce à un effort impressionnant des mécaniciens, ils ont pu reprendre la course et marquer des points au championnat constructeurs.”



Classement final


01. Hayden Paddon/John Kennard (NZ/NZ), Hyundai, 3h 40m 52.9s

02. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, + 14.3s

03. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 1m 05.2s

04. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 1m 17.1s

05. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 4m 56.7s

06. Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B), Hyundai, + 9m 29.5s

07. Marcos Sebastián Ligato/Rubén García (RA/RA), Citroën, + 9m 39.2s

08. Eric Camilli/Benjamin Veillas (F/F), Ford, + 10m 16.0s

09. Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford, + 10m 48.5s

10. Nicolás Fuchs/Fernando Mussano (PE/RA), Škoda, + 24m 42.8s

Visuels

Photo 3
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition