Espace Media Volkswagen France
> > > Rallye d’Allemagne - Jour 2 ...

Communiqué de presse

21/08/2016

Rallye d’Allemagne - Jour 2 : Sébastien Ogier prend les commandes

Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) ont pris la tête du Rallye d’Allemagne en signant une performance de champions du monde. Malgré les conditions météo régulièrement changeantes sur la route et très difficiles à prévoir, ils sont remontés à la première place du classement provisoire devant leur équipiers Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) et ont porté leur avance à 33,4 secondes avant la troisième et dernière journée de course qui comprend 59,26 kilomètres d’épreuves chronométrées. La bataille reste très ouverte pour la seconde place qui est occupée par Mikkelsen/Jæger avec une faible avance de 3,6 secondes sur Dani Sordo/Marc Martí (E/E, Hyundai) et 4,0 secondes sur Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B, Hyundai).


Les choix de pneus ont constitué un challenge majeur dans l’iconique spéciale de “Panzerplatte” courue dans le camp d’entrainement militaire de Baumholder qui accueillait 5 des 9 spéciales de la seconde journée, avec une alternance de sol sec et humide dans la matinée et des routes s’asséchant dans l’après-midi. Les équipages ont eu à faire des choix difficiles entre les pneus à gommes dure ou tendre de la gamme Michelin. Ogier/Ingrassia et Mikkelsen/Jæger ont adopté des stratégies différentes. Mikkelsen/Jæger ont choisi des gommes tendres le matin tandis que Ogier/Ingrassia ont pris cette option dans l’après-midi.



Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Tout d’abord, je suis soulagé que Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau se portent bien, eu égard aux circonstances, après leur très gros accident. Julien et moi leur souhaitons un prompt rétablissement. Cette journée a dans l’ensemble été longue et difficile et je suis satisfait de notre performance. Les choix de pneus ont joué un rôle déterminant. C’était très glissant par endroits, en particulier dans la longue spéciale de Panzerplatte où les pneus tendres représentaient la bonne option pour le deuxième passage. Nous possédons une demi-minute d’avance mais nous avons encore 60 kilomètres d’épreuves spéciales dans les vignobles. Nous savons par expérience que tout peut se produire dans ces spéciales.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Je voudrais tout d’abord souhaiter un prompt rétablissement à Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau. La journée a été dominée par les conditions météo et les choix de pneus. Les routes étaient très humides par endroits ce matin. Après avoir parcouru seulement sept kilomètres hier, il m’a fallu un peu de temps pour trouver mon rythme. Nous avons quand même pu gagner une spéciale. Je vais essayer de marquer quelques points demain.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“ Aujourd’hui, Il fallait savoir prendre les bonnes décisions pour les pneus, maîtriser son attaque et commettre aussi peu d’erreurs que possible. La journée a commencé de manière quasi parfaite pour nous. Un bon choix de pneus m’a permis de gagner un peu de temps sur Seb mais j’ai alors fait une erreur. J’ai essayé de regagner du terrain en optant pour une stratégie agressive dans l’après-midi mais notre choix de pneus n’était simplement pas le bon. La bataille pour la seconde place contre Thierry Neuville et Dani Sordo sera très excitante demain. J’aurais aimé me battre pour la victoire mais malgré cette petite déception personnelle, il y a eu de bonnes nouvelles aujourd’hui : Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau sont OK après leur gros accident. Nous leur souhaitons avec Anders un prompt rétablissement.”


Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Ce fut une journée de course extrêmement dure dont nos trois équipages ont su maîtriser les difficultés. Les choix de pneus étaient loin d’être faciles. Andreas Mikkelsen a été chanceux en une occasion et Sébastien Ogier en une autre. Seb a également extrêmement bien piloté dans Panzerplatte et mérite d’être en tête. Andreas a également produit une solide prestation et s’il pilote aussi bien demain qu’aujourd’hui, je suis sûr qu’il pourra prendre l’avantage dans la bataille à trois qu’il va livrer pour la seconde place. Jari-Matti Latvala ne pouvait pas attendre beaucoup de son retour dans le cadre du règlement Rally2. Il aura l’opportunité demain de marquer des points dans la Power Stage et au championnat constructeurs.”

Visuels

Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition