Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Victoire en Espagne et quatrième ...

Communiqué de presse

16/10/2016

Victoire en Espagne et quatrième titre mondial consécutif pour Ogier/Ingrassia !

Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) ont enlevé un quatrième titre mondial consécutif(*) en gagnant le Rallye d’Espagne. Les champions du monde ont remporté leur cinquième victoire de la saison en devançant en Catalogne Dani Sordo/Marc Martí (E/E, Hyundai) et Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B, Hyundai). Ce nouveau succès constitue leur neuvième podium en onze courses cette saison. Alors que deux manches restent à disputer, Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) ne peuvent désormais plus être rejoints en tête du classement du Championnat du Monde des Rallyes 2016 (WRC). Leurs équipiers Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), qui étaient avant le Rallye d’Espagne leurs plus proches rivaux dans la course au titre, ont perdu toute chance de gagner le championnat en étant contraints à l’abandon. En terminant huitièmes de la catégorie constructeurs en Catalogne, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN) ont marqué des points au championnat constructeurs. Volkswagen aura une chance d’enlever un quatrième titre dans cette catégorie lors de la prochaine manche, en Grande-Bretagne.


Sébastien Ogier est devenu aujourd’hui le troisième pilote de l’histoire du Championnat du Monde des Rallyes ayant remporté quatre couronnes consécutives et le quatrième ayant enlevé au moins quatre titres. Le Français a rejoint Juha Kankkunen (FIN) et Tommi Mäkinen (FIN) dans le club des quadruples champions du monde. Seul son compatriote Sébastien Loeb (F), nonuple champion du monde, a remporté encore plus de titres.


Onze rallyes, neuf podiums dont cinq victoires. La 37eme victoire de la carrière de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, la 30eme avec Volkswagen, a un goût particulièrement savoureux. Les quadruples champions du monde ont toujours conquis leurs couronnes par une victoire. Ils ont enlevé le titre en 2013 dans l’avant dernière manche disputée en France, avant de renouveler cette performance l’année suivante en Espagne. En 2015, ils ont arraché une victoire extrêmement disputée au Rallye d’Australie pour s’assurer d’un nouveau sacre avant la fin de la saison. En Espagne, cette année, dans le seul rallye disputé à la fois sur terre et sur asphalte, la lutte pour la première marche du podium a également été très serrée.


La Rallye d’Espagne a été le théâtre d’un duel passionnant opposant Dani Sordo/Marc Martí aux futurs vainqueurs Ogier/Ingrassia. Les conditions météo avaient rendu encore plus difficiles les spéciales de la première journée disputées majoritairement sur terre. Ogier/Ingrassia ont perdu 17,0 secondes sur Sordo/Martí sur des routes alternant entre des portions boueuses et sèches. Les Français sont remontés au classement samedi en gagnant cinq des huit spéciales de la journée pour prendre la tête du rallye avec 5,8 secondes d’avance sur leurs adversaires espagnols. Ils ont ensuite continué de prendre l’ascendant dimanche pour franchir en vainqueurs la ligne d’arrivée avec une avance de 15,6 secondes.


Revers pour Mikkelsen, retour de Latvala


Au volant des deux autres Polo R WRC, leurs équipiers Mikkelsen/Jæger et Latvala/Anttila ont en revanche subi des revers dans cette course. Latvala/Anttila occupaient la troisième place du classement provisoire, vendredi, quand ils ont heurté une barrière et ont dû abandonner. De retour le lendemain dans le cadre de la réglementation Rally 2, le duo finlandais a remporté cinq spéciales, samedi et dimanche et a marqué des points au championnat constructeurs pour son équipe en terminant huitième dans cette catégorie. Mikkelsen/Jæger ont dû abandonner samedi après avoir heurté une barrière et être partis en tonneau. Leur voiture n’étant pas réparable avec le matériel dont disposait l’équipe sur place, ils n’ont pas pu reprendre la course dans le cadre du règlement Rally 2.


Les Norvégiens restent deuxièmes du classement provisoire du championnat pilotes avec le même nombre de points que leurs adversaires Neuville/Gilsoul. Latvala/Anttila occupent la sixième place de ce classement alors que deux manches restent à disputer, en Grande-Bretagne et en Australie. Volkswagen se rendra en Grande-Bretagne en position de leader du championnat constructeurs avec une avance de 62 points. L’équipe aura une grande opportunité de remporter un quatrième titre consécutif. Pour y parvenir, elle devra posséder une avance de 43 points au terme de cette avant-dernière manche.


Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“C’est fantastique ! Il est impossible de décrire ce que nous ressentons Julien et moi, en remportant ce quatrième titre. C’est un honneur de rejoindre les grands noms du rallye que sont Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen. Je voudrais dire un immense merci à notre équipe Volkswagen. Sans elle, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Ils ont accompli chaque année un travail fantastique et notre voiture a été parfaite chaque saison. J’ai pris beaucoup de plaisir au volant de la Polo R WRC encore une fois ce week-end. La tension au départ de la dernière spéciale Power Stage était plus forte que d’habitude car nous étions tout près du titre et nous avions en mémoire notre erreur de l’an dernier. Mais nous avons réussi. Malgré une règlementation difficile et une forte opposition. Je suis extrêmement fier de ce titre. Il est temps désormais de le fêter avec mon équipe et avec mon épouse. Quand je reviendrai à la maison, je pourrai montrer mon trophée à mon jeune fils, Tim. Je lui dédie ce titre de champion du monde.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Je félicite mon équipier Sébastien Ogier pour son quatrième titre qui le fait entrer dans le même club que mes compatriotes Tommi Mäkinen et Juha Kankkunen. Cette performance est fantastique de sa part et de toute l’équipe Volkswagen. Mes chances de bien figurer en Espagne ont pris fin prématurément, comme cela a trop été souvent le cas cette année. Après avoir endommagé la suspension de notre voiture vendredi, nous ne pouvions plus remonter dans le haut du tableau. Nous avons ensuite remporté quelques spéciales et marqué des points pour notre équipe au championnat constructeurs. Nous aurons une chance de remporter ce titre dans la prochaine manche, en Grande-Bretagne. Cela sera notre objectif.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Félicitations pour ce titre et respect pour leur victoire à nos équipiers Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Anders et moi sommes heureux pour eux. Ils ont de nouveau été la référence cette année. Ce rallye ne s’est pas fini comme je l’espérais en ce qui me concerne. L’accident qui a provoqué mon abandon est entièrement de ma faute. La bataille pour la seconde place du championnat est redevenue très ouverte. Nous devrons être à notre meilleur niveau dans les prochains rallyes pour atteindre le but que nous nous étions fixé en début de saison. Nous allons travailler dur pour rendre cela possible.”


Sven Smeets, Directeur Volkswagen Motorsport

“Remporter un quatrième titre consécutif avec une victoire est une performance exceptionnelle. C’est une formidable journée pour Sébastien Ogier, Julien Ingrassia et pour toute l’équipe Volkswagen. Ils ont été extrêmement constants et impressionnants toute la saison. Neuf podiums dont cinq victoires : les résultats parlent d’eux-mêmes. Ils occupent la position de leader du championnat depuis près de 1000 journées consécutives ce qui est également impressionnant. Nous sommes très fiers de l’équipage Volkswagen le plus rapide au monde. Nous allons fêter ça comme il se doit aujourd’hui. Notre résultat en Espagne nous permet d’être bien placés dans la lutte pour le titre constructeurs. Nous aurons également une chance de remporter un quatrième titre consécutif dans deux semaines au Pays de Galle. Cela sera bien sûr notre objectif.”

Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition