Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Motorsport > Autres compétition > Victoire de Sébastien Ogier/Julien Ingrassia ...

Communiqué de presse

30/10/2016

Victoire de Sébastien Ogier/Julien Ingrassia et quatrième titre constructeurs pour Volkswagen

12 titres en quatre ans dont 4 titres pilotes, 4 copilotes et 4 constructeurs. Volkswagen a ajouté la cerise sur le gâteau en gagnant le Rallye de Grande-Bretagne, douzième des treize manches de la saison 2016, grâce à Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F). Cette nouvelle victoire, la sixième de la saison et la quatrième consécutive pour l’équipage français, a assuré l’équipe de Wolfsburg de remporter son quatrième titre mondial dans la catégorie constructeurs depuis 2013. Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN) et Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) ont tous deux gagné une course cette année.


“C’est un grand succès pour Volkswagen,” s’est félicité Frank Welsch, Membre du Directoire de Volkswagen Véhicules Particuliers en charge du Développement qui a reçu le trophée constructeurs pour la victoire au Pays de Galles. “La Polo R WRC et l’équipe Volkswagen Motorsport ont marqué l’histoire du sport automobile en enlevant un quatrième titre consécutif. Face à la qualité de nos adversaires, ce succès n’a été possible que grâce aux efforts et à l’implication de tous les membres de l’équipe qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Bravo et merci à toute l’équipe.”


8 victoires en 12 rallyes, le succès obtenu aujourd’hui couronne une riche saison pour Volkswagen et quatre années de compétition exceptionnelles. Avec 42 victoires en 51 rallyes depuis ses débuts au Rallye Monte-Carlo 2013, la Polo R WRC est le modèle de voiture qui a connu le plus de succès dans l’histoire du WRC. La voiture de course de Wolfsburg a totalisé 85 podiums durant cette période. Cette performance a été rendue possible par l’extraordinaire effort de toute l’équipe impliquée dans ce programme, que ce soit sur les rallyes, dans le département Motorsport GmbH à Hanovre ou en collaboration avec le département de Développement Technique de Wolfsburg.


Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont gagné une nouvelle fois en Grande-Bretagne après avoir déjà remporté les éditions 2013, 2014 et 2015 de cette grande classique. En gagnant au Pays de Galles, les quadruples champions du monde* ont permis à Volkswagen de remporter son quatrième titre dans la catégorie constructeurs. A chaque fois, Volkswagen a célébré ses titres depuis la plus haute marche du podium et avec Ogier/Ingrassia : en 2013 en Espagne, en 2014 et 2015 en Australie et cette année en Grande-Bretagne. L’équipage français a également enlevé au Pays de Galles sa quatrième victoire consécutive de la saison après avoir gagné les trois manches précédentes en Allemagne, en France et en Espagne.


Brouillard, pluie et boue : les challenges du Rallye de Grande-Bretagne


Ayant lieu deux semaines plus tôt que les années précédentes, le Rallye de Grande-Bretagne s’est déroulé dans des conditions parfois habituelles et parfois particulières. Le brouillard et les routes couvertes de boue le matin faisaient partie des conditions de terrain typiques du Pays de Galles. Une pluie faible, de éclaircies et des températures dépassant les 10° étaient moins habituelles. Les 22 épreuves spéciales étaient extrêmement glissantes et exigeantes comme elles le sont le plus souvent dans ce rallye. Ogier/Ingrassia ont pris les commandes du classement dès la première spéciale et ont pleinement exploité le léger avantage que leur offrait leur position sur la route, en tant que leaders du championnat. Mais cette victoire a été loin d’être facile. Ott Tänak/Raigo Mōlder (EST/EST, M-Sport-Ford) ont été de redoutables adversaires durant toute la course. La bataille entre les pneus Michelin utilisés par Volkswagen et les pneus D-Mack a une nouvelle fois été remportée par le manufacturier français qui a signé au Pays de Galles sa 301eme victoire en Championnat du Monde des Rallyes.


Andreas Mikkelsen/Anders Jæger et Jari-Matti Latvala/Mikka Anttila ont perdu beaucoup de temps le premier jour après avoir connu des problèmes d’arbres de transmission sur leurs voitures. Les ingénieurs Volkswagen en ont défini la cause et trouvé la solution le soir même. Ces incidents étaient dus à un nouveau joint d’étanchéité testé avec succès avant la course mais qui n’a pas fonctionné dans les conditions uniques de ce rallye. Les Polo R WRC ont été plus fiables que jamais lors des 16 spéciales suivantes où Mikkelsen/Jæger et Latvala/Anttila ont montré tout leur potentiel. Latvala/Anttila ont réussi à regagner près d’une minute sur leurs plus proches adversaires et ont fini la course à la sixième place dans la catégorie constructeurs.


50eme Power Stage avec la Polo R WRC : deux points pour Mikkelsen


Andreas Mikkelsen et Anders Jæger ont signé le deuxième temps de la Power Stage et ont ainsi marqué deux points de bonus aux championnats pilotes et copilotes. Volkswagen a gagné 38 fois cette spéciale et y a marqué des points à 91 reprises. Depuis 2013, l’équipe de Wolfsburg a marqué un total de 194 points dans la Power Stage ce qui équivaut à près de huit victoires en rallyes.


Avant la dernière manche qui se déroulera en Australie (17–21 novembre), quatre équipages peuvent encore espérer finir deuxièmes du championnat, dont Andreas Mikkelsen/Anders Jæger. Les Norvégiens occupent la troisième place du classement provisoire à 14 points des deuxièmes, Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai). Il est possible de marquer jusqu’à 28 points en un seul rallye.


Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Cette victoire est fantastique. Je suis tellement heureux d’avoir aidé notre formidable équipe à remporter le championnat constructeurs. Il a fallu travailler dur pour conserver notre avance sur ces routes extrêmement glissantes. Ott Tänak exerçait une forte pression sur nous. Julien et moi avons été à la limite tout le week-end. Mais nous l’avons fait. Nous avons vécu une aventure incroyable au cours de ces quatre dernières années. Connaitre une telle série de succès est quelque chose de vraiment très spécial, en particulier en sport automobile où tant de facteurs entrent en jeu. Je suis très heureux d’avoir rejoint Volkswagen alors que personne ne savait encore où l’aventure WRC nous mènerait.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Nous avons fait notre travail aujourd’hui en dépassant Østberg au classement et en terminant septièmes. Nous espérions bien sûr beaucoup plus de cette course. Mais Volkswagen a remporté son quatrième titre constructeurs grâce à la victoire de notre équipier Sébastien Ogier. C’est un formidable succès pour toute l’équipe ici et à Hanovre. Nous allons faire le maximum en Australie pour essayer d’améliorer notre score de résultats cette saison.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Je suis très heureux du succès de notre équipe qui a une nouvelle fois remporté le championnat constructeurs. Sur un plan personnel, je suis bien sûr déçu du dénouement de ce rallye. Je voulais me battre avec Thierry Neuville pour la seconde place du championnat et cela n’a malheureusement pas été le cas. Un arbre de transmission a été endommagé vendredi mais cela fait partie du sport automobile où de tels incidents peuvent se produire. Nous avons tout donné dans la Power Stage où nous avons marqué deux points. Nous allons désormais devoir faire le maximum en Australie pour essayer de finir deuxièmes du championnat.”


Sven Smeets, Directeur Volkswagen Motorsport

“Nous avons assisté à une performance de champions du monde de la part de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia et vécu une journée fantastique pour Volkswagen. Remporter les titres mondiaux dans les trois catégories quatre années de suite est tout sauf évident. Cela a demandé beaucoup de travail à l’équipe toute entière pour y parvenir. Je suis extrêmement fier de ce qu’elle a réalisé. Pilotes, copilotes, ingénieurs, mécaniciens, logisticiens, équipe médicale, service de restauration, spécialistes météo et dirigeants : tous ont joué un rôle important. Leur niveau d’implication et leur esprit d’équipe sont exceptionnels.”


Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition