Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Corporate marque > Usine de Verre : lancement ...

Communiqué de presse

04/08/2017

Usine de Verre : lancement du programme d’incubateur de start-up Volkswagen avec six équipes mobilité

- 200 jours pour lancer une idée innovante sur le marché

- Des équipes travaillant sur la localisation de places de parking, les colonnes de recharge, les données de véhicules, l’auto-partage et la logistique locale écologique

- Lancement du nouveau programme au printemps 2018


Un nouveau chapitre s’ouvre pour l’Usine de Verre de Volkswagen : six équipes dites de « Mobilité innovantes » participent aujourd'hui au lancement du nouveau programme d’incubateur de start-up à Dresde. Elles disposent désormais de 200 jours pour faire de leurs idées novatrices des solutions produits ou services prêtes à être commercialisées. Elles seront soutenues non seulement par les experts en mobilité de Volkswagen, mais aussi par le service Ideation Hub du Groupe et les experts du SpinLab - Le HHL Accelerator-Programm de la HHL Graduate School of Management de Leipzig – et avec l’aide financière de la ville de Dresde.

Les start-ups de l’Usine de Verre sont expertes en Big Data et évaluent les données des flux de circulation en zone urbaine. Elles prépareront le développement de l’installation de colonnes de recharge, de nouveaux modèles d’auto-partage, le fonctionnement de la localisation de places de parking libres et des solutions écologiques qui pourront être utilisées pour réduire le trafic lié aux livraisons dans les centres urbains. Plus précisément, les projets de ces six start-ups sont les suivants :

CarlundCarla (Dresde) – auto-partage pour les entreprises :

Cette entreprise a déjà lancé sa plateforme de location de véhicules utilitaires. Son nouveau modèle d’auto-partage inclut un service de gestion de parc de véhicules, sachant que les différents clients ont des exigences diverses qui peuvent être complémentaires. Ainsi, l’utilisation des véhicules pourrait être renforcée. Le concept prévoit aussi une ouverture aux particuliers.

Geospin (Fribourg) – analyses géographiques Big Data :

Cette société issue du groupe de recherche sur les villes intelligentes de l’Université de Fribourg évalue les données des utilisateurs et définit le comportement des consommateurs en fonction de données géographiques. À l’aide de techniques telles que l’apprentissage en profondeur et l’analyse prédictive, Geospin émet des pronostics relatifs à l’emplacement optimal pour divers concepts commerciaux À Dresde, la société veut utiliser les profils de navigation et de mouvement pour identifier les meilleurs sites où placer des bornes de recharge ou des solutions d’auto-partage.

Smart City System (Nuremberg) – localisation de places de parking :

La start-up développe un système de détection en temps réel permettant d’identifier la disponibilité des places de parking et de guider les conducteurs vers les places libres. Le système contribuera à fluidifier la circulation, dans la mesure où la recherche de place ne sera plus nécessaire. Au sein de l’incubateur, la société prévoit d’optimiser son système de détection et de le mettre en œuvre à Dresde. Cela impliquerait par ailleurs la numérisation des zones de stationnement dans la capitale du Land de Saxe.

LoyalGo (Dortmund) – colonnes de recharge avec publicité locale :

Ces jeunes chefs d’entreprise travaillent en collaboration avec les distributeurs locaux pour promouvoir le développement de bornes de recharge pour véhicules électriques. A cette fin, Ils ont mis au point des colonnes appelées « LoyalGo » surmontées de larges écrans. Il s’agit de colonnes publicitaires numériques financées par la publicité. Grâce au système de bonus numérique LOYEES, déjà en place à Dortmund, les distributeurs locaux peuvent offrir des avantages aux clients. La société souhaite désormais lancer ses colonnes LoyalGo à Dresde.

Ekoio (Leipzig) – un ‘Intelligent Driving Assistant’ (IDA) plus intelligent :

Cette start-up a mis au point une solution télématique qui traite les données d’un véhicule à partir d’une technologie de données « Cloud » sécurisée, afin par exemple d'obtenir des conclusions concernant les comportements au volant. Parmi les nouveautés, citons l’Assistant de conduite intelligent qui s’active dès que le conducteur utilise son téléphone portable. Cet assistant peut, de manière ludique, réduire l’utilisation des téléphones portables pendant la conduite et par conséquent contribuer à l’amélioration de la sécurité routière. Grâce à l’incubateur, cette société veut trouver des clients tests et développer davantage l’assistant.

Tretbox (Berlin) – tricycles de livraison à conduite électrique :

La société fondée par le designer automobile Murat Günak s’axe sur la fourniture de solutions des livraisons de colis dites propres en fin de parcours dans les zones urbaines et résidentielles. À l'opposé des transporteurs "lourds", Tretbox souhaite offrir des tricycles électriques modernes à conteneurs échangeables pour la logistique liée aux colis. Tretbox cherche à développer un prototype dans l’Usine de Verre. La start-up espère également être soutenue pour la commercialisation de son produit, qui devrait à l’avenir être doté d’un dispositif de conduite automatique.

Le programme : les différentes équipes s’installeront sur deux étages de l’Usine de Verre durant une période de six mois et évolueront au cœur de la chaîne de production de la e-Golf. Au bout de trois mois, les équipes devront présenter leurs premiers résultats. Si ces derniers sont concluants, les start-ups pourront développer leurs concepts à Dresde et ce jusqu’à leur commercialisation. Début 2018, d’autres équipes s’installeront dans l’usine. Le programme d’incubateur s’adresse aux étudiants et chercheurs intéressés par le lancement de nouveaux projets. L’aide financière que les équipes recevront de Volkswagen Saxe, à hauteur de 15 000 € chacune, constitue un aspect essentiel du programme.

L’Usine de Verre offrira également l’aide d’accompagnateurs, un cadre de travail attrayant dans l’usine, une infrastructure informatique, un contact avec les chercheurs, les développeurs et les décideurs de Volkswagen, des conseils de la Banque de développement de la Saxe (SAB), la proximité de la scène start-up et l’assistance financière et personnelle de Dresde, la capitale du Land avec notamment la mise à disposition d'appartements.

Visuels

DB2017AL00804large1-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition