Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Troisième victoire en Suède pour ...

Communiqué de presse

14/02/2016

Troisième victoire en Suède pour Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

Quatrième succès consécutif dans la seule épreuve 100% hivernale du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA (WRC). L’équipe Volkswagen a signé un nouveau succès en Suède avec Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) et reste invaincue dans cette épreuve avec la Polo R WRC. Cette nouvelle victoire est la troisième en Suède en quatre ans et la 34e en Championnat du Monde des Rallyes pour Ogier et Ingrassia et la 36e en 41 rallyes pour Volkswagen.


Obtenir cette victoire a demandé un effort herculéen aux triples champions du monde. Le duo français a réussi à surmonter le handicap d’être le premier à s’élancer sur la route et à balayer la neige fraichement tombée dans les spéciales. L’équipage a produit dans cet effort une des meilleures prestations de ces dernières années en termes de pilotage et de navigation. Une performance qu’a pu apprécier M. Frank Welsch, membre du Directoire en charge du Développement, venu assister à la course. A domicile, Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) se sont classés quatrièmes. Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila ont quant à eux perdu tout espoir d’enlever une quatrième victoire en Suède dès le vendredi après le bris d’un arbre de transmission.


Des températures positives et une pluie persistante avant le rallye ont laissé place à des températures enfin négatives et à de fortes chutes de neige pendant la course. Les compétiteurs du Rallye de Suède 2016 ont dû batailler pour s’adapter à ces conditions difficiles et changeantes. Durant les reconnaissances qui se déroulaient mercredi et jeudi, le revêtement des spéciales était le plus souvent couvert de terre et de boue. Grâce aux efforts remarquables des organisateurs et des nombreux volontaires qui ont passé la nuit à préparer les routes, 68,37% du kilométrage des épreuves spéciales initialement programmées a pu être disputé. Le barème de points en championnat du monde reste le même si plus de la moitié du parcours est accompli.


L’arrivée de conditions hivernales pour le départ du rallye a imposé des efforts considérables aux équipages Volkswagen Sébastien Ogier/Julien Ingrassia et Andreas Mikkelsen/Anders Jæger, contraints d’ouvrir la route sur 93% du parcours et de balayer ainsi la neige, en particulier le samedi, au profit des compétiteurs qui s’élançaient derrière eux. Pour Ogier/Ingrassia et Mikkelsen/Jæger, cette situation ne laissait pas d’autre choix que d’attaquer au maximum pour défendre leurs chances de gagner ou de finir sur le podium. Ogier/Ingrassia ont été récompensés de leur prise volontaire de risques. A l’inverse, Mikkelsen/Jæger n’ont pas réussi à finir sur le podium. Quelques petites fautes et excursions hors de la route ont coûté un temps précieux et fait toute la différence entre une victoire et la quatrième place.


Trois plus deux : les points de la Power Stage pour Ogier/Ingrassia et Mikkelsen/Jæger


Sébastien Ogier/Julien Ingrassia et Andreas Mikkelsen/Anders Jæger n’ont pas seulement écrit un nouveau chapitre dans l’histoire des succès de Volkswagen en Championnat du Monde des Rallyes mais ils ont aussi amélioré la remarquable série de succès de la marque dans les spéciales dites Power Stage, qui permettent aux trois équipages les plus rapides de marquer des points supplémentaires. En Suède, le meilleur temps de la Power Stage a été signé par Ogier/Ingrassia pour la 27e fois de leur carrière et pour la 33e fois en 40 rallyes pour Volkswagen. Mikkelsen/Jæger ont signé le deuxième meilleur temps dans cette spéciale.


Ce nouveau succès en Suède est le onzième consécutif de Volkswagen, invaincu depuis le Rallye du Portugal 2015. Dans la prochaine manche, au Mexique, la marque aura l’opportunité d’égaler le record qu’elle détient de douze victoires consécutives dans les épreuves du Championnat du Monde des Rallyes.


La victoire en Suède a permis aux champions en titre de creuser l’écart en tête du championnat avec 23 points d’avance sur leurs équipiers Andreas Mikkelsen/Anders Jæger, deuxièmes du classement provisoire. Volkswagen mène au championnat constructeurs avec 5 points d’avance sur Hyundai.


Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Gagner une nouvelle fois en Suède procure un sentiment incroyable. J’adore ce rallye. Les conditions étaient loin d’être idéales en début de semaine avec le dégel et la pluie, ce qui rend encore plus plaisant le fait que nous ayons finalement vécu un très bon rallye hivernal en Suède. Hier, nous avons probablement pris des risques comme jamais dans notre carrière pour assurer cette victoire. Cela a payé et je suis juste très heureux. ”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“A l’évidence, ce rallye qui est un peu comme mon deuxième rallye à domicile, ne s’est pas déroulé comme nous le souhaitions. Cela laisse toujours un goût amer quand une course débute aussi mal. Il est cependant important de retenir les aspects positifs de ce week-end. La voiture était fantastique à conduire, nous étions pleinement compétitifs et nous l’avons montré en gagnant des spéciales. J’ai dû m’élancer le premier dans la Power Stage ce qui a compromis mes chances de marquer des points. Nous allons bénéficier d’une bonne position de départ au prochain Rallye du Mexique et nous allons devoir en faire bon usage. Espérons que les conditions nous seront favorables et je ne serai pas contre le fait d’avoir un peu plus de chance que dans les deux premières manches de la saison.“


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Finir quatrièmes n’est pas le résultat que nous espérions en Suède. Nous voulions vraiment nous battre pour la victoire. Pour essayer d’y parvenir, nous avons attaqué à fond dès le départ mais nous avons commis trop d’erreurs. Nous en tirerons les leçons pour l’avenir. J’ai fait le maximum dans la Power Stage où j’ai marqué deux points.”


Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Gagner quatre fois en Suède est le fruit d’un fantastique effort de toute l’équipe et en particulier de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Avec les conditions de terrain très particulières dues à la météo, gagner ce rallye réclamait d’être à la fois capable d’attaquer au maximum et de réaliser un sans-faute. Je leur tire mon chapeau. Le fait de se donner à 100% ne garantit pas forcément de gagner comme nous l’avons vu avec Andreas Mikkelsen et Anders Jæger. Ils ont commis de petites erreurs qui ont fait la différence entre la victoire et une quatrième place. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont été prématurément écartés de la lutte pour la victoire mais malgré ce revers ils ont réalisé une bonne performance. Nous sommes définitivement satisfaits des performances de nos pilotes et de toute l’équipe.”


Classement final

01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 1h 59m 47.4s

02. Hayden Paddon/John Kennard (NZ/NZ), Hyundai, + 29.8s

03. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 55.6s

04. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 1m 10.8s

05. Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford, + 1m 50.7s

06. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 2m 24.0s

07. Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford, + 2m 40.0s

08. Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Citroën, + 2m 44.6s

09. Elfyn Evans/Craig Parry (GB/GB), Ford, + 5m 17.0s

10. Pontus Tidemand/Jonas Andersson (S/S), Škoda, + 5m 31.7s




Résultats Power Stage

01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 7m 42.7s

02. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 3.4s

03. Kris Meeke/Paul Nagle (GB/IRL), Citroën, + 9.0s




Championnat pilotes

1. Sébastien Ogier, 56 points; 2. Andreas Mikkelsen, 33; 3. Mads Østberg, 27; 4. Hayden Paddon, 18; 5. Dani Sordo, 18; 6. Ott Tänak, 16; 7. Thierry Neuville, 15; 8. Stéphane Lefebvre, 10; 9. Henning Solberg, 6; 10. Elfyn Evans, 6


Championnat copilotes

1. Julien Ingrassia, 56 points; 2. Anders Jæger, 33; 3. Ola Fløene, 27; 4. John Kennard, 18; 5. Marc Martí, 18; 6. Raigo Mõlder, 16; 7. Nicolas Gilsoul, 15; 8. Gabin Moreau, 10; 9. Ilka Minor, 6; 10. Craig Parry, 6


Championnat constructeurs

1. Volkswagen Motorsport, 54 points; 2. Hyundai Motorsport, 49; 3. Volkswagen Motorsport II, 30; 4. M-Sport, 27; 5. DMACK, 18; 6. Hyundai Motorsport N, 14; 7. Yazeed Racing, 0

Visuels

Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition