Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Troisième victoire consécutive au Monte-Carlo ...

Communiqué de presse

24/01/2016

Troisième victoire consécutive au Monte-Carlo : Ogier remporte la manche d’ouverture du championnat 2016, Mikkelsen deuxième

- Doublé Volkswagen, 33e victoire mondiale pour Ogier, 15e podium pour Mikkelsen

- Des conditions de terrains extrêmement difficiles alternant entre sec, mouillé, neige et glace

- La Volkswagen Polo R WRC remporte 35 victoires en 40 rallyes



Doublé au Monte-Carlo et troisième victoire d’affilée dans cette épreuve : Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) et Volkswagen ont remporté un magnifique troisième succès consécutif dans la grande classique hivernale tandis que Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) ont enlevé la seconde place, assurant ainsi pour l’équipe des débuts de rêve dans le Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2016 (WRC). Cette nouvelle victoire est la 35e en 40 participations de la Polo R WRC en championnat du monde et la 33e pour Ogier/Ingrassia, tandis que Mikkelsen a signé aujourd’hui son 15e podium. En outre, le nouveau copilote de Mikkelsen, Anders Jæger, est monté sur le podium dès ses débuts au top niveau de la discipline.


Avec trois succès consécutifs, Sébastien Ogier rejoint les pilotes de légende du Monte-Carlo


Sandro Munari l’a fait avec Lancia, Walter Röhrl avec Opel, Lancia et Audi, Tommi Mäkinen avec Mitsubishi et Sébastien Loeb avec Citroën. Sébastien Ogier a rejoint l’élite des pilotes de légende de la discipline en devenant le cinquième pilote à remporter le Monte-Carlo trois années de suite, en 2014, 2015 et 2016. La Polo R WRC de 318 ch rejoint ainsi les Porsche 911, Lancia Stratos, Lancia Delta, Mitsubishi Lancer et Citroën Xsara parmi les six modèles de voitures victorieux trois années de suite au Monte-Carlo. Avec 35 victoires en 40 rallyes, la Polo R WRC est également la voiture ayant connu le plus de succès dans l’histoire de la compétition routière, avec un taux de réussite impressionnant de 87,5%.


Bien armé pour gérer la loterie des pneus


Des conditions typiques du “Monte” avec des routes à la fois sèches, mouillées, enneigées et verglacées dans une même spéciale et parfois avec toutes ces variantes en seulement quelques kilomètres : épreuve unique en son genre, le Rallye Monte-Carlo a été digne de sa réputation en imposant cette année des conditions de routes changeantes et imprévisibles. Avec 16 spéciales totalisant 377,59 kilomètres chronométrés, les pilotes ont dû savoir prendre les bonnes décisions pour les choix de pneus. Pour ce faire, les trois membres de l’équipe Volkswagen ont pu s’appuyer sur leurs ouvreurs qui avaient pour noms Simon Jean-Joseph pour Sébastien Ogier, Bernt Kollevold pour Andreas Mikkelsen et Toni Gardemeister pour Jari-Matti Latvala. Leurs informations ont aidé les pilotes Volkswagen à prendre les bonnes décisions et Andreas Mikkelsen à faire un choix particulièrement judicieux samedi, lorsqu’il a été le seul à opter pour un plus grand nombre de pneus cloutés que de slicks. Cette stratégie lui a permis de gagner du temps sur ses rivaux.


154 points marqués en Power Stage par les pilotes Volkswagen, 26e victoire en Power Stage pour Ogier


La Power Stage offre des points de bonus aux trois pilotes les plus rapides dans cette épreuve. Elle a toujours été le terrain de jeu de Volkswagen. Le Monte-Carlo a vu Sébastien Ogier/Julien Ingrassia gagner cette spéciale pour la 26e fois portant à 153 le nombre total de points marqué par Volkswagen. En signant le troisième temps, Andreas Mikkelsen a ajouté un point à l’escarcelle de son équipe pour atteindre 154 points.


Un accident met prématurément un terme à la course Latvala/Anttila


Le Rallye Monte-Carlo s’est fini le samedi de façon décevante pour Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN). L’équipage est sorti de la route dans la onzième spéciale et a glissé dans un fossé avant de finir dans un pré. Un spectateur a été légèrement heurté dans cette manœuvre mais il n’a heureusement pas été blessé. Les dégâts engendrés sur la voiture ont retardé l’équipage finlandais qui a pointé en retard avant le départ de la spéciale suivante et a dû abandonner. Une amende a été infligée à cet équipage pour ne pas s’être arrêté sur la scène de l’incident. Les commissaires ont également infligé à l’équipage une suspension d’un rallye avec sursis : le pilote, le copilote et le team ont accepté cette pénalité.



Ils ont dit



Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Gagner ici au Monte-Carlo est un moment extrêmement émouvant pour moi. Il m’est difficile de décrire ce que je ressens pour avoir remporté cette course de légende pour la troisième fois consécutive. Les conditions étaient tellement piégeuses, verglacées et glissantes. Je suis vraiment très heureux. Je voudrais remercier toute l’équipe qui a accompli un travail remarquable ce week-end. Mes ouvreurs ont été supers. Simon Jean-Joseph travaillait pour la première fois avec moi au Monte-Carlo. C’était vraiment difficile pour eux de me donner des indications et des prévisions précises compte tenu de l’état des routes. La Polo a marché superbement. Et puis il y avait ces nombreux fans venus nous soutenir Julien et moi. Ce week-end a été parfait !”



Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Mon copilote Miikka Anttila et moi acceptons pleinement la décision des commissaires. La sécurité des spectateurs et des participants doit être une priorité absolue dans tout rallye. Miikka et moi n’avons aucun doute là-dessus. Nous regrettons beaucoup cet incident et ferons tout pour que cela ne puisse pas se reproduire à l’avenir. Nous sommes heureux que le spectateur s’en soit sorti sans heurt et que rien de grave ne se soit produit.”



Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“C’est une manière fantastique de débuter la saison. Deuxième au ‘Monte’ restera toujours quelque chose de spécial. Je disputais mon premier rallye avec mon nouveau copilote Anders Jæger et finir ensemble sur le podium est formidable. Je connaissais le talent d’Anders mais il a réalisé un travail parfait tout le week-end. Je l’en félicite chaleureusement. Il ne pouvait pas débuter dans des conditions plus difficiles que dans ce Monte-Carlo dont les conditions de terrain changeantes nous ont contraints à beaucoup adapter nos notes. Je remercie nos ouvreurs, Bernt Kollevold et Timo Alanne, qui ont contribué à notre seconde place aujourd’hui et je n’oublie pas l’équipe toute entière qui a une nouvelle fois accompli un travail parfait. En résumé, c’est un grand jour pour nous.”



Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Débuter la saison WRC avec un doublé est une très belle performance. Le faire au Monte-Carlo est encore plus spécial. Dans ce rallye, le travail d’équipe réalisé par les pilotes, copilotes, ingénieurs, mécaniciens, ouvreurs, logisticiens, physiothérapeutes jusqu’au service de restauration est encore plus crucial. Il est absolument fantastique de voir à quel point tous ces rouages s’emboîtent parfaitement. Je pense que la question la plus fréquemment posée dans notre team est : ‘’puis-je vous aider ?’’ Cela montre notre esprit d’équipe. Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen pouvaient totalement s’appuyer sur leur équipe et ont réalisé de leur côté des performances exceptionnelles. Ce doublé est mérité et nous en sommes fiers.”




Classement final

01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 3h 49m 53.1s

02. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 1m 54.5s

03. Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B), Hyundai, + 3m 17.9s

04. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 4m 47.7s

05. Stéphane Lefebvre/Gabin Moreau (F/F), Citroën, + 7m 35.6s

06. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 10m 35.5s

07. Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford, + 11m 39.9s

08. Elfyn Evans/Craig Parry (GB/GB), Ford, + 18m 30.8s

09. Esapekka Lappi/Janne Ferm (FIN/FIN), Škoda, + 20m 41.0s

10. Armin Kremer/Pirmin Winklhofer (D/D), Škoda, + 20m 43.9s



Résultat Power Stage

01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 8m 09.6s

02. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 1.4s

03. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 5.9s


Championnat pilotes

1. Sébastien Ogier, 28 points; 2. Andreas Mikkelsen, 19; 3. Thierry Neuville, 15; 4. Mads Østberg, 12; 5. Stéphane Lefebvre, 10; 6. Dani Sordo, 10; 7. Ott Tänak, 6; 8. Elfyn Evans, 4; 9. Esapekka Lappi, 2; 10. Armin Kremer, 1


Championnat copilotes

1. Julien Ingrassia, 28 points; 2. Anders Jæger, 19; 3. Nicolas Gilsoul, 15; 4. Ola Fløene, 12; 5. Gabin Moreau, 10; 6. Marc Martí, 10; 7. Raigo Mõlder, 6; 8. Craig Parry, 4; 9. Janne Ferm, 2; 10. Pirmin Winklhofer, 1


Championnat constructeurs

1.Volkswagen Motorsport, 25 points; 2. Hyundai Motorsport, 25; 3. M-Sport, 20; 4. Volkswagen Motorsport II, 18; 5. Hyundai Motorsport N, 6;


Visuels

Photo 3
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition