Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Trois premières mondiales : Volkswagen ...

Communiqué de presse

02/05/2018

Trois premières mondiales : Volkswagen a présenté des moteurs hybrides, au gaz naturel et diesel au Motor Symposium de Vienne

- Innovation hybride : la prochaine Golf sera lancée sur le marché avec un nouveau système hybride léger 48V

- Tendance gaz naturel : nouveau moteur high-tech 1.5 TGI Evo avec turbocompresseur VTG et processus de combustion Miller

- Hybride diesel : le nouveau 2.0 TDI sera le premier moteur diesel de Volkswagen à être équipé d’un système hybride léger

Volkswagen va enrichir sa gamme de modèles avec une série innovante de systèmes de conduite entièrement nouveaux : moteurs hybrides légers économiques avec technologie 48V, nouveaux moteurs diesel high-tech également disponibles en variante hybride, et le moteur à gaz naturel le plus novateur au monde actuellement. Volkswagen vient d’annoncer ces premiers éléments au Motor Symposium de Vienne (26-27 avril). Les technologies présentées en première mondiale à Vienne font partie intégrante de la stratégie d’alignement progressif des motorisations Volkswagen. Cette dernière combine des moteurs essence, diesel et gaz naturel à la pointe de la technologie, ainsi que de nouveaux systèmes hybrides et moteurs 100% électriques. Grâce à cette offre, Volkswagen remplira, entre autres, l’objectif de 95 g/km d’émissions de CO2 de sa flotte qui sera obligatoire dans l’Union Européenne à compter de 2020.

Première mondiale I : l’hybride léger 48V

L'une des principales nouveautés de Volkswagen en matière de conduite est l’hybride léger 48V qui fera son entrée sur le marché sur la prochaine génération de la Golf. Avec la nouvelle technologie 48V, Volkswagen souhaite rendre les moteurs hybrides abordables pour une clientèle extrêmement large. Ces systèmes de conduite réduisent fortement la consommation et les émissions, tout en offrant plus de dynamisme et plus de confort avec une fonction boost électrique et des performances de conduite exceptionnelles. Volkswagen étendra progressivement l’électrification des moteurs conventionnels à l’ensemble de la flotte. La prochaine Golf marque le point de départ de cette campagne électrique mondiale.

Première mondiale II : moteur gaz naturel 1.5 TGI Evo (EA211 Evo)

Une autre avancée technique a été présentée à Vienne : le nouveau moteur 1.5 TGI Evo fonctionnant au gaz naturel. Le système d’injection directe de 1.5 litre, équipé d’une suralimentation VTG (turbocompresseurs de dernière génération à géométrie variable de turbine), est basé sur le moteur 1.5 TSI ACT BlueMotion1/2/3/4. Comme son homologue, ce moteur à gaz naturel de 96 kW/130 cv utilise le processus de combustion Miller TSI/TGI particulièrement efficient. Pour Volkswagen, le nouveau 1.5 TGI Evo est un pilier de sa campagne de motorisations à gaz naturel. Son objectif : accroître le volume de moteurs à gaz naturel fonctionnant efficacement et pratiquement sans émissions de particules. Sur le marché allemand, les moteurs à gaz naturel représentent déjà le type de conduite enregistrant la plus forte croissance. Sachant, en outre, que les moteurs essence TGI peuvent être alimentés au e-gaz, un GNC fabriqué à partir de méthane résultant d’une production d’électricité basée sur l’éolien, le solaire, l’hydroélectricité ou la biomasse.

La production du moteur 1.5 TGI Evo démarrera cette année. Avec une consommation moyenne estimée à 3,5 kg/100 km (GNC) pour la Golf5/6 actuelle équipée de la boîte à double embrayage DSG, le moteur turbocompressé sera aussi efficient. Il affiche une autonomie de 490 km en mode GNC. Grâce au passage automatique en mode essence, l’autonomie est prolongée de 190 km supplémentaires (toutes les données ont été calculées sur la base du cycle NEDC). Outre son efficacité, le moteur offre un couple et des performances dynamiques : le couple atteint les 200 Nm dès 1 400 tr / min (jusqu'à 4 500 tr / min).

Première mondiale III : moteur diesel 2.0 TDI (EA288 Evo).

Volkswagen lance également le moteur diesel du futur. À Vienne, Volkswagen a démontré tout le potentiel de ce type de conduite avec le développement des moteurs TDI 2.0 litre de la nouvelle gamme EA288 Evo. Pour la première fois chez Volkswagen, les moteurs quatre cylindres TDI seront également proposés en combinaison avec des systèmes hybrides ; pour sa première utilisation, l’EA288 Evo sera lancé sous forme de moteur hybride léger avec un alterno-démarreur à courroie de 12V. Associé à une batterie lithium-lion, le système hybride léger réduit la consommation de carburant et augmente le confort. Globalement, les nouveaux moteurs TDI se différencient par des émissions extrêmement basses sur tous les cycles de conduite. Ils répondent en tout point aux exigences d'émissions actuelles et futures de la norme WLTP / RDE. La plage de puissance va de 100 kW/136ch à 150 kW/204ch. Les moteurs TDI développés par Volkswagen seront d’abord utilisés sur des véhicules Audi équipés d’un ensemble motopropulseur installé longitudinalement. Les nouveaux TDI seront à l'avenir installés de manière transversale sur les véhicules MQB de Volkswagen et d'autres marques du Groupe (MQB : plateforme modulaire transversale).

Avec la famille de moteurs EA288 Evo, Volkswagen a développé une gamme TDI qui est technologiquement à l’avant-garde du secteur. Le processus de combustion des moteurs a été revu et amélioré en termes d’efficacité et de comportement des émissions brutes. De plus, le rendement et la réponse du turbocompresseur ont été considérablement augmentés. Les composants de post-traitement des gaz d'échappement, notamment le filtre à particules diesel (DPF) et les composants SCR (traitement des NOx par réduction sélective catalytique), ont été redimensionnés et améliorés en termes d’effet et de stabilité au vieillissement. Il a, en effet, été possible de réduire les pertes de friction, les pertes de chaleur et le poids du moteur. Volkswagen a également réduit jusqu'à 10 g / km les émissions de CO2 des moteurs EA288 Evo par rapport à la génération précédente. Résultat, ces nouveaux moteurs TDI génèrent des valeurs inférieures aux limites fixées par la législation actuelle sur les émissions. Dans le même temps, les valeurs de puissance et de couple ont augmenté jusqu'à 9%.

Visuels

DB2018AL00696large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition