Menu
> Volkswagen > Corporate marque > Reprise progressive de la production ...

Communiqué de presse

16/04/2020

Reprise progressive de la production chez Volkswagen

- Reprise de la production pour la marque Volkswagen Véhicules Particuliers à Zwickau et Bratislava au cours de la semaine du 20 avril
- À compter du 27 avril, reprise successive de la production dans d’autres usines de la marque Volkswagen en Allemagne, au Portugal, en Espagne, en Russie, en Afrique du Sud et en Amérique du Nord et du Sud
- Volkswagen Group Components élargit progressivement la production
- Plan en 100 points pour une protection maximale de la santé


La production va peu à peu reprendre dans les usines de la marque Volkswagen Véhicules Particuliers. Les premiers sites concernés seront les usines de Zwickau et Bratislava (Slovaquie) au cours de la semaine du 20 avril. Les autres usines de la marque en Allemagne ainsi qu’au Portugal, en Espagne, en Russie et aux États-Unis devraient redémarrer au cours de la semaine du 27 avril. La production reprendra ensuite, courant mai, en Afrique du Sud, en Argentine, au Brésil et au Mexique. « Suite aux décisions prises par le Gouvernement Fédéral et par les Gouvernements des Länder en Allemagne et à l’assouplissement des restrictions dans d’autres pays européens, les conditions sont en place pour une reprise progressive de la production, note Ralf Brandstätter, Directeur des Opérations de la marque Volkswagen. Volkswagen s’est préparée activement à ces décisions depuis trois semaines. Outre l’élaboration d’un catalogue complet de mesures de protection pour nos employés, nous avons progressé dans le rétablissement de nos chaînes d’approvisionnement. » Sur cette base, le chômage partiel va se poursuivre dans les usines Volkswagen en Allemagne. Mais le nombre d’employés concernés va peu à peu diminuer, parallèlement à la reprise de la production.
 
La production reprendra sur la base de la disponibilité en pièces, des exigences gouvernementales en Allemagne et en Europe, de l’évolution des marchés de vente et des modes de fonctionnement qui en résultent pour les usines. Indépendamment de ces développements, le respect de strictes mesures de protection de la santé restera la priorité absolue pour les employés.
 
« Nous reprenons la production et la logistique de manière progressive et très organisée, explique Andreas Tostmann, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge de la Production et de la Logistique. La santé de nos employés est la priorité absolue. Nous mettons à leur disposition des lieux de travail sûrs et le meilleur niveau de protection de la santé possible avec un plan en 100 points. Pleinement conscients de notre responsabilité, nous faisons en sorte que l’économie reprenne et que les véhicules recommencent à sortir des usines à destination de nos Distributeurs et clients. »
 
« C’est la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation, indique Bernd Osterloh, Président du Comité d’Entreprise. Je sais, cependant, que nos collègues ont à cœur de reprendre le travail. Nous sommes habitués à relancer la production après chaque période fériée, ce qui explique que nous ayons beaucoup d’expérience dans ce domaine. Par contre, face à la pandémie, nous devons changer nos habitudes. Une des réponses apportées à ce niveau est le nouvel accord sur la protection de la santé. Avec une centaine de mesures, nous maintenons le risque d’infection chez Volkswagen au niveau le plus bas possible. Ce plan servira de référence dans le secteur. Mais nous devons être réalistes : au départ, les nouvelles procédures seront sources de questions et de réserves de la part de nos collègues. Nous n’avons encore jamais développé, produit et vendu de véhicules dans ces conditions. C’est pour cette raison que j’attends de nos cadres qu’ils s’assurent que les employés soient parfaitement familiarisés avec les nouvelles procédures. Prendre le temps de répondre aux questions est actuellement plus important que les résultats de production quotidiens.
 
La reprise progressive de la production a déjà commencé chez Volkswagen Group Components, dans les usines de Brunswick et Kassel depuis le 6 avril, et dans les usines de Salzgitter, Chemnitz et Hanovre, ainsi qu’en Pologne, depuis le 14 avril, afin de garantir l’approvisionnement en composants des sites de production de véhicules chinois. « La réouverture progressive de nos usines était importante pour assurer l’approvisionnement des sites étrangers, explique Thomas Schmall, Président du Directoire de Volkswagen Group Components. Nous devons maintenant redémarrer l’intégralité du réseau de production, tout en prenant des mesures de protection importantes, afin d’approvisionner en composants toutes les usines de production de véhicules des différentes marques. Nos strictes exigences en matière de protection de la santé des employés s’appliquent à toutes nos usines. »
 
Pour la reprise de la production, l’entreprise peut également s’appuyer sur l’expérience acquise dans les usines chinoises où de nombreuses mesures de protection de la santé ont été appliquées avec succès. En Chine, 32 des 33 usines du Groupe ont maintenant repris le travail. Aucun cas de coronavirus n’a été déclaré chez les employés. Volkswagen continue à suivre de près la situation mondiale résultant de la pandémie du coronavirus. Les mesures à venir seront basées en grande partie sur le dialogue et les procédures au sein du Groupe Volkswagen ainsi que sur des recommandations, notamment celles de l’Institut Robert Koch.

Visuels

DB2020AL00462large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Plus de visuels