Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Rallye d’Espagne : trois opportunités ...

Communiqué de presse

09/10/2016

Rallye d’Espagne : trois opportunités de titre à l'occasion du 50eme rallye de la Polo R WRC

En tête des championnats pilotes, copilotes et constructeurs, l’équipe Volkswagen abordera le prochain Rallye d’Espagne avec concentration et optimisme. Dans la onzième des treize manches de la saison 2016, les Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia (F/F) auront une opportunité de remporter une quatrième couronne mondiale consécutive. Leurs équipiers Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) sont les mieux placés pour les en empêcher. Vainqueurs en Espagne l’an dernier, les Norvégiens figurent à la seconde place du classement provisoire du championnat, à 68 points des leaders.


Pour enlever une quatrième couronne en Espagne, les tenants du titre Sébastien Ogier/Julien Ingrassia devront se classer au moins troisièmes dans cette épreuve en marquant également un point dans la Power Stage. Ce résultat les assurerait du titre quel que soit le résultat obtenu par Andreas Mikkelsen/Anders Jæger. Actuellement troisième du classement provisoire, Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B, Hyundai) ont encore une chance mathématique de remporter le titre. Mais si Ogier/Ingrassia marquaient un point en Espagne ou si Neuville/Gilsoul ne marquaient pas le maximum de points dans cette même épreuve, les Français deviendraient alors hors de portée du duo de Hyundai.


A l’instar de la solide opposition formée par Hyundai, Citroën et M-Sport-Ford, le troisième équipage de Volkswagen, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), visera également la victoire en Espagne, où il a terminé deuxième au cours des quatre dernières éditions. Le constructeur de Wolfsburg aura aussi une chance remporter le titre dans cette prochaine manche, mais à la condition d’y marquer au moins 20 points de plus que son rival Hyundai.


Le Rallye d’Espagne est le seul du calendrier à être constitué d’un parcours à la surface mixte comprenant 115,90 kilomètres de spéciales sur terre et 205,18 kilomètres sur asphalte.


1 348 pièces remplacées en 13 modules : les mécaniciens Volkswagen devront réaliser vendredi soir l’assistance la plus intense de l’année. Pour passer de la configuration terre à l’asphalte, la Polo R WRC de 318 chevaux devra notamment adopter de nouveaux trains avant et arrière, des freins différents et de nouveaux combinés ressorts/amortisseurs. Alors que la durée habituelle des interventions dans les parcs d’assistance est de 45 minutes, les mécaniciens disposeront de 75 minutes pour réaliser ces modifications.


Le Rallye d’Espagne fait partie des courses dont Volkswagen garde de très bons souvenirs. La Polo R WRC y avait fêté sa 25eme participation à un rallye de championnat du monde il y a deux ans et elle y célèbrera cette fois sa 50eme course. C’est dans ce rallye que Volkswagen a obtenu son premier titre constructeurs en 2013 et que Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont défendu avec succès leurs titres l’année suivante. En 2015, Andreas Mikkelsen y avait enlevé sa première victoire en WRC.




Déclarations avant le Rallye d’Espagne


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Lors des deux derniers rallyes asphalte en Allemagne et en France, notre but était de finir bien classés dans l’optique du championnat. Tout s’est déroulé de la meilleure façon possible puisque nous avons gagné ces deux épreuves. Nous avons accompli un bon pas en avant vers un nouveau titre et nous pouvons envisager les prochaines courses en étant plus détendus dans la mesure où nous n’avons plus besoin de marquer beaucoup de points pour réussir. Le Rallye d’Espagne est le seul de la saison à être couru à la fois sur terre et sur asphalte et c’est pourquoi je l’apprécie tant. J’y ai connu beaucoup de réussite en 2013 et 2014 et j’y ai fait l’an dernier une erreur qui m’a coûté la victoire dans la dernière spéciale. Je promets que cela n’arrivera pas cette année mais je ne viens pas en Espagne pour réparer cette erreur. L’opportunité de remporter le championnat est une motivation suffisante.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“J’ai vécu un week-end difficile au Rallye de France. Nous en avons analysé avec soin les raisons. Notre attention est désormais tournée vers le Rallye d’Espagne que j’apprécie beaucoup et où j’ai fini deuxième ces quatre dernières années. Il faut particulièrement soigner les reconnaissances dans cette course pour prendre des notes les plus précises possible. Le parcours a cependant peu changé cette année et il ne sera donc pas nécessaire de faire de gros changements dans les notes. Les spéciales de ce rallye sont plus courtes qu’en France, ce qui me convient. Je suis très motivé. Après mes bons résultats ici, c’est une course que je veux vraiment gagner.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“C’est en Espagne que j’ai remporté ma première victoire mondiale l’an dernier. Il est difficile de passer sans transition de la terre à l’asphalte. Il faudra être parfaitement réveillé samedi pour s’adapter rapidement à ce changement de surface. J’ai très bien réussi à le faire l’année dernière. Mais je voudrais être cette fois plus rapide le premier jour que je l’avais été en 2015. J’avais alors perdu du temps sur les leaders. Cela serait fantastique de gagner de nouveau ce rallye et cela m’aiderait à défendre ma seconde place au championnat pilotes. Les points de la victoire constitueraient un solide pas en avant dans cette perspective.”


Sven Smeets, Directeur Volkswagen Motorsport

“Le Rallye d’Espagne a toujours souri à l’équipe Volkswagen. Nous avons bien sûr beaucoup de travail à faire si nous voulons remporter les titres avant la fin de la saison. La formule unique terre-asphalte de ce rallye semble bien convenir à nos équipages et en particulier à Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Ils auront une opportunité d’y conserver leurs titres quel que soit le résultat de leurs adversaires. En les connaissant, on se doute qu’ils préféreraient le faire avec une victoire. Nous sommes en même temps bien conscients que nos adversaires ont comblé l’écart cette saison, en particulier sur asphalte, et que nous ne pouvons certainement pas considérer comme acquis le fait d’obtenir de bons résultats. Toute l’équipe devra rester totalement concentrée durant tout le rallye si nous voulons le gagner de nouveau. Et cela sera notre objectif.”


Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition