Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Rallye d'Allemagne : l’équipe Volkswagen ...

Communiqué de presse

13/08/2016

Rallye d'Allemagne : l’équipe Volkswagen impatiente de courir à domicile

Rien d’autre que de l’asphalte. Volkswagen attend vraiment avec impatience de pouvoir disputer à domicile la neuvième manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA. L’équipe de Wolfsburg a signé un triplé dans cette épreuve l’an dernier et ses trois pilotes sont actuellement en tête du championnat, ce qui lui vaut le statut de favori pour cette course. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) et Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), seront les premiers à s’élancer sur la route. Mais contrairement aux six manches précédentes courues sur terre, l’ordre de départ n’est pas un problème sur asphalte. Cette position pourrait même être avantageuse sur cette surface en fonction des conditions météo. Avec ceux de Chine et de France, le Rallye d’Allemagne est le premier d’une série de trois manches consécutives sur asphalte. Les compétiteurs de cette prochaine course disputeront 18 épreuves spéciales totalisant 306,80 kilomètres dont la célèbre "Panzerplatte" et les pittoresques épreuves chronométrées serpentant au milieu des vignes.


"Après six rallyes sur terre, le championnat se poursuit sur asphalte où nous n’aurons pas à lutter contre une position de départ désavantageuse, déclare Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport. "En considérant également que nous allons courir à domicile, où nous avons signé un triplé l’an dernier et que nos pilotes sont actuellement tous les trois en tête du championnat, nous abordons le Rallye d’Allemagne dans les conditions les meilleures depuis le début de la saison. Nous sommes également conscients de la force de nos rivaux Hyundai, Citroën et M-Sport-Ford et du caractère imprévisible et extrêmement exigeant du Rallye d’Allemagne. Voilà pourquoi nous sommes prêts pour la tâche."


L’équipe Volkswagen a gagné lors de sa troisième participation au Rallye d’Allemagne. Après deux tentatives infructueuses en 2013 et 2014, elle a signé un retentissant triplé en 2015 avec Sébastien Ogier vainqueur de la course devant ses équipiers Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Le rallye comportait alors 21 spéciales. Les trois Polo en avaient gagné 20.


Trois, deux, un, partez : Ogier, Mikkelsen et Latvala premiers sur la route


Comme l’an dernier, les équipages Volkswagen seront les premiers à s’élancer sur la route. Cet ordre est déterminé par les positions occupées au classement provisoire du championnat pilotes et il est appliqué jusqu’au samedi soir. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont toujours figuré en tête du championnat pilotes depuis mars 2014 et ouvriront la route pour la 31eme fois consécutive. Les Français mènent actuellement au classement provisoire avec un capital de 143 points. Leurs rivaux les plus proches dans la course au titre 2016 sont leurs propres équipiers Andreas Mikkelsen et Anders Jæger qui ont réduit leur retard à 45 points lors de la dernière compétition. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila sont remontés à la troisième place après avoir fini deuxièmes en Finlande et possèdent un total de 87 points.


"Panzerplatte", "Mittelmosel", "Dhrontal" and co. : les challenges du Rallye d’Allemagne


Hormis le Monte-Carlo et ses routes typiquement hivernales, le Rallye d’Allemagne est le premier rallye 100% asphalte de l’année. Il constitue un vrai challenge pour les hommes et les machines avec un parcours dont les caractéristiques changent chaque jour. La journée de vendredi sera marquée par les deux spéciales "Mittelmosel" et "Moselland" ainsi que la spéciale pour spectateurs "Ollmuth". C’est un terrain très différent que les équipages affronteront le lendemain avec les fameuses épreuves de "Panzerplatte" comportant trois passages dans la courte spéciale pour spectateurs et deux dans "Panzerplatte Long" soit un total de 90 kilomètres courus dans le camp militaire de Baumholder. La dernière journée retrouvera les vignobles avec deux passages dans les spéciales "Dhrontal" et "Sauertal".


50 ans de Volkswagen Motorsport – Un anniversaire célébré au Rallye d’Allemagne


Le 11 juillet 1966, un groupe d’associés a créé la société « Verband Formel V Europa e. V » et posé ainsi les fondations de ce qui allait devenir Volkswagen Motorsport GmbH. La célébration de ce cinquantenaire donnera lieu à des démonstrations réalisées avec d’anciennes voitures de course. Pilote d’essai et de développement pour Volkswagen, Dieter Depping mènera ce peloton de voitures historiques en ouvrant la route avec une réplique de la Golf GTI 16 V au volant de laquelle Kenneth Eriksson a gagné le Championnat du Monde des Rallyes 1986 dans la catégorie du groupe A. Triple Champion d’Allemagne des Rallyes, Dieter Depping a gagné à trois reprises le Rallye d’Allemagne (1994, 1996 et 1997). Il est le deuxième pilote ayant enlevé le plus de victoires dans cette épreuve derrière Sébastien Loeb (neuf succès). S’il gagnait une nouvelle fois, Sébastien Ogier porterait à trois le nombre de ses succès en Allemagne.




Déclarations avant le Rallye d’Allemagne


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

"J’attends toujours le Rallye d’Allemagne avec impatience et peut-être encore un peu plus cette fois. Julien et moi allons avoir une chance réaliste de nous battre pour la victoire après des rallyes sur terre difficiles. Je suis très motivé et désireux de rééditer ma victoire de l’an dernier. Ce rallye a lieu à domicile pour Volkswagen et toute l’équipe aura à cœur de réaliser une performance particulièrement réussie devant son public. Nos essais préparatoires se sont très bien déroulés. Passer de la terre à l’asphalte s’est fait rapidement et facilement. Nous avons accompli ces essais avec une météo qui alternait entre ensoleillement et quelques averses. Cela nous a permis de tester différentes configurations pour la Polo R WRC ainsi que les nouveaux pneus pluie Michelin. Cela pourrait compter sur des spéciales qui deviennent extrêmement difficiles en cas de pluie et où les erreurs peuvent être très sévèrement sanctionnées."


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

"Après le Rallye de Finlande, j’ai participé à des essais avec la Polo R WRC actuelle et aussi avec la Polo destinée à la saison 2017. J’ai également disputé un rallye historique en Finlande avec mon Audi Quattro ce qui est toujours un grand plaisir. Je suis maintenant prêt pour le Rallye d’Allemagne. Sébastien a été très fort l’an dernier et j’étais globalement satisfait de ma seconde place. Finir parmi les trois premiers serait un bon résultat pour moi. J’ai été un peu trop prudent l’an dernier dans Panzerplatte où j’ai perdu beaucoup de temps. Panzerplatte est une spéciale très difficile qui comporte à elle seule sept revêtements différents, depuis du béton neuf à du béton usé ou bien abimé à de l’asphalte pur. Il faut donc d’abord s’habituer à ces conditions particulières. Il est aussi important d’avoir un bon feeling pour les freinages dans les nombreuses intersections et de placer parfaitement sa voiture dans les nombreuses portions rapides. C’est indispensable pour se sentir en confiance et pouvoir vraiment partir à l’attaque."


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

"Je suis vraiment impatient de disputer cette course qui représente toujours un grand challenge. La météo y est extrêmement variable et le grip change constamment sur les différentes surfaces d’asphalte ce qui demande à ajuster fréquemment le set-up de la voiture. Ce rallye est difficile pour les pilotes et copilotes mais aussi pour les mécaniciens et les ingénieurs. Comparé à l’an dernier, le parcours comporte quelques spéciales nouvelles que j’attends avec impatience. J’attends aussi l’épreuve de 'Panzerplatte' qui est toujours un grand moment. Au championnat, nous avons réduit l’écart qui nous sépare de Sébastien Ogier dans les précédents rallyes. Ce serait super de le faire de nouveau ici. Mais cela ne sera pas facile. Sébastien a toujours été extrêmement rapide dans ce rallye. Nous avons fini parmi les trois premiers l’an dernier. Rééditer ce résultat ne sera sans doute pas facile, mais nous allons essayer."


Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition