Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Modèles > > Poursuite du développement stratégique de ...

Communiqué de presse

09/09/2016

Poursuite du développement stratégique de Volkswagen en Afrique : lancement programmé de la production de véhicules au Kenya

- Signature d’un accord avec un partenaire local pour la production de la Polo Vivo

- Début de son engagement sur un autre marché émergent de la région subsaharienne

- Lancement de la production fin 2016

- Construction d’un centre de formation avec le soutien du Gouvernement allemand


Volkswagen poursuit sa stratégie de régionalisation de son activité automobile mondiale. La marque prévoit de lancer la production NED de la Polo Vivo au Kenya dès fin 2016. Un accord a été signé aujourd'hui à Nairobi par le Gouvernement kényan et Thomas Schafer, Directeur Général de Volkswagen Afrique du Sud, en présence du Président du Kenya, Uhuru Kenyatta. C'est une étape importante de la Marque Volkswagen pour conquérir de nouveaux marchés émergents - avec des produits appropriés et le savoir-faire de la région.


Volkswagen renforce son engagement en Afrique avec la production locale de la Polo Vivo dans la ville kényane de Thika, près de Nairobi. Le projet, qui sera réalisé conjointement avec l'importateur DT Dobie, est la troisième usine de production de Volkswagen implantée en Afrique, avec celles situées en Afrique du Sud et au Nigeria. Il est prévu de fabriquer annuellement dès 2017, 5000 unités de la Polo Vivo dans l'usine gérée par les Constructeurs automobiles du Kenya (KVM).


« Nous allons profiter du succès de la Polo Vivo en Afrique du Sud, au Kenya pour tirer parti du potentiel de croissance élevé du marché des véhicules en Afrique et participer à son évolution positive. Ce modèle compact est le véhicule Best-seller dans la région subsaharienne ; il est, par conséquent, le modèle d'entrée de gamme idéal pour le marché prometteur que représente le Kenya », a commenté Thomas Schafer lors de la cérémonie officielle de signature. « Dans cette perspective, nous allons renforcer la position globale de la Marque en Afrique et franchir une étape importante pour consolider notre engagement dans la région », poursuit-il.


« L'investissement effectué par le Groupe Volkswagen au Kenya est une étape clé dans les efforts déployés par mon Gouvernement afin d’encourager le développement des secteurs manufacturier et industriel du pays », a déclaré le Président Uhuru Kenyatta.


En plus de la production de la Polo Vivo dès fin 2016, il est également prévu de construire un centre de formation local pour la qualification des ouvriers travaillant dans la production et offrir aussi d'autres formations. Dans un premier temps, le centre se concentrera sur les besoins de l’équipe de production Volkswagen avant de s’attacher à la formation de base des jeunes afin de les former aux compétences industrielles générales, et créer ainsi des opportunités d'emploi dans la région.


Le Kenya est un des marchés émergents de l'Afrique. Le pays joue un rôle de premier plan parmi les nations de l'Afrique de l'Est ; avec un PIB d'environ 63 milliards de dollars US, il représente une des économies les plus fortes de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC). Le Kenya est également un pays de transit important pour le commerce dans cette partie d’Afrique. Les bonnes relations économiques entre le Kenya et l'Allemagne bénéficient également d'un soutien politique et stratégique constant.


Volkswagen et le Kenya sont liés par une longue tradition : dans les années 60, Volkswagen faisait déjà assembler sa Beetle au Kenya. La marque revient aujourd’hui avec la Polo Vivo. Si le nouveau marché de véhicules montre une évolution favorable, il est envisagé de revoir les perspectives de production d'autres modèles de véhicules Volkswagen au niveau local.


Visuels

développement stratégique de Volkswagen en Afrique
Visualiser
Télécharger : Haute Définition