Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Résultats > Part de marché en hausse ...

Communiqué de presse

09/04/2019

Part de marché en hausse au premier trimestre pour la marque Volkswagen

- Avec 542 700 véhicules, les livraisons mondiales au mois de mars ont baissé de 7,2% par rapport au niveau record atteint l’an dernier
- Les gains substantiels réalisés aux Etats-Unis n’ont pu compenser les baisses de livraisons en Asie, en Europe et en Amérique du Sud sur le mois de mars
- La part de marché en Chine continue à progresser malgré une baisse des livraisons
- Jürgen Stackmann, Membre du Directoire en charge des Ventes, a déclaré : « Comme attendu, 2019, a été, jusqu’à présent, marqué par une situation géopolitique incertaine. Nous avons réalisé de bonnes performances dans cet environnement et avons enregistré de légers gains en termes de part de marchés au premier trimestre ».

La marque Volkswagen a livré 542 700 véhicules dans le monde en mars, soit une baisse de 7,2% en comparaison avec le niveau record atteint en mars 2018. La tendance positive aux Etats-Unis (+14%) n’a pu compenser les baisses de livraisons en Asie (-10%), en Europe (-3,5%) et en Amérique du Sud (-12,7%). Volkswagen a livré un total de 1 456 400 véhicules au premier trimestre, soit une baisse de 4,5% par rapport à la même période l’an dernier. Dans un marché global en baisse, la marque a enregistré une légère hausse de ses parts de marché au premier trimestre.

Jürgen Stackmann, Membre du Directoire en charge des Ventes, a déclaré : « Comme attendu, la forte incertitude à l’achat, dans un environnement économique incertain, de certains consommateurs chinois, se poursuit et a impacté nos chiffres de livraisons sur le premier trimestre. Néanmoins, nous continuons à progresser en termes de parts de marché en Chine. Au niveau mondial, nos carnets de commande sont bien remplis et nous travaillons quotidiennement pour étendre nos capacités de production de moteurs essence afin de pouvoir livrer rapidement les véhicules commandés par nos clients. Le nouveau T-Cross sera lancé en Europe dans les prochaines semaines et devrait nous donner de l’élan. »

Les livraisons dans les régions et dans les marchés sur le mois de mars sont les suivantes :

         - En Europe, la marque Volkswagen a livré 183 200 véhicules, soit une baisse de 3,5% par rapport à la même période l’an dernier. Ce résultat est en partie imputable aux restrictions sur les moteurs essence, où la demande est forte. Une légère baisse de 2,4% avec 160 600 véhicules livrés est également à noter en Europe de l’Ouest. Volkswagen a néanmoins pu accroître ses parts de marché dans les marchés clés tels que la France, l’Italie et le Royaume-Uni.

         - Sur le marché allemand, les livraisons ont également légèrement baissé par rapport au mois de mars 2018 avec 52 700 véhicules vendus (-3,2%). Les SUV de la marque ont été populaires auprès des clients avec une progression de plus de 50% sur le nombre de véhicules livrés. La part de SUV est ainsi passée de 18,1% en mars 2018 à 28,4% ce mois-ci.

         - En Europe Centrale et de l’Est, une baisse des livraisons de 10,8% est à noter avec 22 600 véhicules vendus. En Russie, plus grand marché de la région, 8 500 unités ont été livrées (-1,2%).

         - L’Amérique du Nord a connu une dynamique positive ce mois-ci. Volkswagen a livré 53 700 véhicules sur ce marché, soit une baisse de 6,4% par rapport au mois de mars 2018. La croissance a été soutenue aux Etats-Unis avec une hausse des livraisons de 14% et 37 100 véhicules livrés. Volkswagen a ainsi réalisé son meilleur mois de mars en termes de livraisons depuis 2013, sur le deuxième plus grand marché automobile mondial. Plus de la moitié des livraisons sont attribuables aux SUV Tiguan et Atlas. Au Mexique, la situation reste difficile avec une baisse des livraisons de 12,7% par rapport à mars 2018.

         - En Amérique du Sud, la marque Volkswagen a enregistré une baisse de ses livraisons de 12,7% par rapport à l’an dernier avec 35 800 véhicules vendus. Au Brésil, plus grand marché de la région, les livraisons ont légèrement baissé avec 27 200 véhicules vendus (-1,9%). En Argentine, la forte baisse du marché globale, en raison de la situation économique difficile, se poursuit. La marque Volkswagen a été touchée par cette tendance négative et a livré 5 000 véhicules, soit une baisse substantielle de 49,2% par rapport à l’an dernier.

         - Dans la région Asie-Pacifique, Volkswagen a livré 258 100 véhicules, soit une baisse de 10% par rapport au mois de mars 2018. Cette baisse est notamment due aux développements en Chine, où la forte incertitude à l’achat, dans un environnement économique incertain, de certains consommateurs chinois, se poursuit sur le marché global. La réduction du taux de TVA, entrée en vigueur au mois d’avril, a renforcé cette tendance sur le mois de mars et a ajouté un facteur pour repousser la décision d’achat. Malgré une baisse des chiffres de livraisons de 9,9% (242 900 véhicules livrés), la marque a néanmoins été en mesure d’étendre sa part de marché. En résultat de l’offensive SUV réussie, la part de marché des SUV a progressé, passant de 13,2% en mars 2018 à 20,5 ce mois-ci.

Visuels

DB2019AL00759large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition