Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Ogier accentue son avance au ...

Communiqué de presse

23/01/2016

Ogier accentue son avance au Rallye Monte-Carlo, Mikkelsen deuxième

- Des conditions de terrain extrêmement variées et hasardeuses au Monte-Carlo

- Sébastien Ogier/Julien Ingrassia mènent avec près de deux minutes d’avance

- Andreas Mikkelsen/Anders Jæger deuxièmes et auteurs d’un choix de pneus judicieux



Doublé Volkswagen au classement provisoire du Rallye Monte-Carlo : Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) ont accentué leur avance en tête du classement provisoire avec leur Polo R WRC après avoir affronté des conditions de terrain extrêmement difficiles et changeantes. Les leaders sont désormais suivis au classement par leurs équipiers Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), qui ont réalisé un choix de pneus judicieux. Tandis que la spéciale la plus longue du rallye, “Ladier-et-Valença–Faye” se déroulait sur une surface mixte d’asphalte sec et humide, l’épreuve suivante “Aspres-les-Corps–Chauffayer” offrait une combinaison de neige et de glace, rendant le choix des pneumatiques Michelin particulièrement difficile. Mikkelsen/Jæger ont été les seuls à aborder la boucle du matin avec plus de pneus cloutés que de slicks « supersoft » et ont ainsi fait la différence face à leurs principaux rivaux.


Le Rallye Monte-Carlo a pris fin en revanche pour Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN). Le duo est sorti de la route dans la onzième spéciale et a heurté légèrement un spectateur. Les organisateurs n’ont pas reçu d’information indiquant que le spectateur a été blessé. Dès qu’il a été informé de cet incident, le team a aussitôt contacté Latvala et Anttila par téléphone. L’équipage a tenté de réparer la voiture mais il est arrivé trop tard au contrôle précédant le départ de la spéciale suivante et a dû abandonner.



Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Le Rallye Monte Carlo a une nouvelle fois montré pourquoi il est le plus difficile du calendrier. Les conditions de terrain étaient tellement variées que le choix des pneus s’apparentait à une loterie. La majorité des 51 kilomètres entre Lardier-et-Valença et Faye était sèche mais il y avait aussi plus de glace que prévu. La dixième spéciale était incroyablement enneigée et glacée. On se serait cru sur la piste de Kitzbühel. Dans l’ensemble, je suis plus que satisfait de la façon dont la journée s’est déroulée pour Julien et moi. C’est dommage que Kris Meeke ne soit plus dans la course. J’aurais aimé continuer jusqu’au bout la bataille avec lui.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Je voudrais d’abord dire que je suis profondément désolé de ce qui s’est passé aujourd’hui. Nous sommes sortis dans un virage droite très glissant et avons traversé un fossé avant de finir dans un pré. La visibilité dans la voiture s’est trouvée affectée par des projections de boue et de vapeur. J’ai vu un spectateur sauter sur le côté et j’ai conduit lentement pour revenir sur la route. L’équipe m’a contacté après cette spéciale et m’a informé que j’avais touché un spectateur. Je suis vraiment désolé à propos de cet incident.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Cette journée a été très bonne pour nous dans l’ensemble. Ce matin, nous avons été les seuls à faire un choix de pneus complètement différent en optant pour quatre gommes cloutées ainsi que deux slicks supersoft. Ce choix nous a valu de perdre du temps dans la première spéciale mais nous en avons regagné dans la seconde. C’est typique du Monte-Carlo où l’on peut disputer une épreuve complètement sèche avant de tomber sur de la glace et de la neige dans la suivante. J’ai été très prudent cet après-midi, en particulier dans ‘Sisteron’, car je ne voulais pas prendre de risques mais je l’ai peut-être été un peu trop car nous y avons perdu du temps. Demain, nous allons livrer une bataille excitante pour la seconde place avec Thierry Neuville. Nous sommes impatients d’y être.”


Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Cette journée a beaucoup d’aspects positifs et d’autres moins. Je salue la belle performance de Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Seb court dans sa propre catégorie avec une avance considérable. Andreas a fait un choix pneus osé mais aussi intelligent. Le côté moins positif aujourd’hui est l’incident impliquant un spectateur après la sortie de route de Jari-Matti Latvala dans la onzième spéciale. Dès que nous en avons pris connaissance, nous avons contacté notre équipage aussitôt que possible et commencé à regarder ce qui avait pu causer cet incident. Nous regrettons beaucoup ce qui est arrivé.”




Classement provisoire


01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 3h 19m 05.7s

02. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 1m 59.7s

03. Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B), Hyundai, + 2m 12.2s

04. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 4m 25.9s

05. Stéphane Lefebvre/Gabin Moreau (F/F), Citroën, + 7m 29.4s

06. Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford, + 10m 42.3s

07. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 10m 44.5s

08. Elfyn Evans/Craig Parry (GB/GB), Ford, + 17m 14.5s

09. Armin Kremer/Pirmin Winklhofer (D/D), Škoda, + 19m 26.4s

10. Esapekka Lappi/Janne Ferm (FIN/FIN), Škoda, + 19m 38.1s

Visuels

photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition