Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Motorsport > Pikes Peak > L’I.D. R Pikes Peak fait ...

Communiqué de presse

17/07/2018

L’I.D. R Pikes Peak fait vibrer ses fans avec un nouveau record à Goodwood !

- Romain Dumas détient le record électrique au Festival of Speed
- Herbert Diess, Président de Volkswagen, rend visite à l’équipe à Goodwood
- Plus de 200 000 spectateurs venus encourager l’ambassadrice sportive de la famille I.D.

C’est fait, l’I.D. R Pikes Peak s’octroie un nouveau record : celui établi par Romain Dumas (F) en 43,86 s lors du Festival of Speed de Goodwood dans la catégorie des véhicules électriques à bord de la première voiture de course 100 % électrique de Volkswagen. Dans la foulée de l’exploit accompli à l’occasion de la légendaire Pikes Peak International Hill Climb il y a tout juste trois semaines, le pilote français a en effet battu de 3,48 s le précédent meilleur temps réalisé par un véhicule électrique lors de la course de côte de Goodwood en 2013. Le record historique appartient, quant à lui, à l’ancien pilote allemand de Formule 1 Nick Heidfeld, qui en 1999, avait parcouru les 1,86 km du tracé en 41,6 s au volant d’une McLaren-Mercedes MP4/13.

« L’I.D. R Pikes Peak a une nouvelle fois prouvé avec brio qu’elle était une remarquable ambassadrice de notre famille I.D. 100 % électrique», a déclaré Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen AG et de la marque Volkswagen Véhicules Particuliers.   « Je tiens à remercier toute l’équipe. Après le formidable succès de Pikes Peak, nous avons à nouveau montré, ici à Goodwood, que les performances d’une voiture de course électrique étaient vraiment impressionnantes. C’est là une excellente préparation en prévision de notre grande offensive électrique, qui débutera l’année prochaine. »

Le pilote Volkswagen, Romain Dumas, n’a pas caché sa joie à l’issue de la course : « L’épreuve de Goodwood est absolument fantastique, et je suis évidemment très heureux de l’avoir remportée devant une telle foule de passionnés de sport automobile », a confié le pilote de 40 ans après sa victoire. « Certes, la piste est courte, mais comme elle est souvent sale, il ne faut surtout pas en sous-estimer les difficultés. En tout cas, c’est un immense honneur de courir ici à Goodwood : en plus d’y rencontrer tant de pilotes hors du commun, il faut bien se dire que les voitures et les motos engagées au départ couvrent un siècle de sport automobile. C’est quelque chose de tout à fait unique. »

Le Directeur de Volkswagen Motorsport, Sven Smeets, était lui aussi un homme heureux : « Même sur un itinéraire n’atteignant même pas les deux kilomètres, on a pu voir une fois de plus ce dont l’I.D. R Pikes Peak était capable. Volkswagen se consacre beaucoup à l’électromobilité, nous profitons ainsi de chaque occasion pour montrer à quel point cette problématique est passionnante, en attendant que la marque lance sa première gamme de véhicules   100 % électriques en 2020. »

Organisé du 12 au 15 juillet dans le Sud de l’Angleterre, le « Festival of Speed » de Goodwood a accueilli plus de 200 000 personnes à l’occasion de son 25e anniversaire. Disputé sur la propriété du Duc de Richmond, cet événement est un véritable hommage au sport automobile, et le plus grand événement de ce type dans le monde.

Comme à l’accoutumée, la liste des partants comptait de grands noms du sport automobile : Romain Dumas, aux commandes de l’I.D. R Pikes Peak de 680 ch, était ainsi confronté aux Allemands Hans-Joachim « Strietzel » Stuck et Jochi Kleint, qui se sont relayés au volant de la Volkswagen Twin-Golf Pikes Peak de 1987 (652 ch). D’autres pilotes encore en activité, dont Giacomo Agostini (Italie), Derek Bell (Royaume-Uni), Emerson Fittipaldi (Brésil), Mika Häkkinen (Finlande), Tom Kristensen (Danemark), Nick Mason (Royaume-Uni), Sébastien Ogier (France), Richard Petty (États-Unis), Walter Röhrl (Allemagne) et Sir Jackie Stewart (Royaume-Uni), étaient eux aussi sur la ligne de départ.

Visuels

DB2018AL01251small-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition