Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Technologie > Le programme d’incubation de Volkswagen ...

Communiqué de presse

06/09/2018

Le programme d’incubation de Volkswagen prend une envergure internationale : six nouvelles startups s’installent dans l’Usine de Verre

- Des experts en covoiturage pour enfants, paiement aux stations-service grâce à une application , enregistrement des historiques des véhicules, planification innovante d’itinéraires, réservation anticipée de bornes de chargement, et détection de nid-de-poule sur la route ont été sélectionnés
- Lancement de la troisième classe de startups à Dresde
- De l’idée innovante à l’arrivée sur le marché en six mois

Le programme de start-up dans l’ « Incubateur pour la mobilité du futur » à l’Usine de Verre se lance vers de nouvelles pistes. Pour la première fois, Volkswagen a uniquement sélectionné des startups internationales, lors de concours de pitch qui se sont tenus à Tel Aviv, Prague, Londres, Riga et Hanovre. CarPay-Diem vient du Luxembourg, Zouzoucar de France, carVertical de Lituanie, ToporAuto de Russie, Make My Day d’Israel, et Go To-U d’Ukraine. Elles travaillent maintenant à l’Usine de Verre où elles peuvent développer leurs idées pour la mise en marché avec le soutien de Volkswagen et de l’équipe de développement d’affaires de la ville de Dresde.

Les équipes ont présentées des idées et des concepts pour le futur de la mobilité lors de concours de pitch. Six équipes fondatrices ont convaincu le jury de huit experts – et s’installent maintenant dans la capitale du land de Saxe. Les startups sélectionnées développent des solutions numériques dans les domaines suivants : covoiturage pour enfants, paiements rapides aux stations-service, enregistrement des historiques des véhicules, planification intelligente d’itinéraires, système de réservation innovant de bornes de recharge pour véhicules électriques et détection de nids de poule sur les routes.

« Cette fois nous avons uniquement sélectionné des startups internationales– et trouvé de nouvelles idées innovantes pour la mobilité en Europe et en Israël. A compter de septembre, nous souhaitons développer ces concepts pour une mise en marché avec nos experts, » a annoncé Kai Siedlatzek, Directeur financier de Volkswagen Saxe. Et Lars Dittert, Directeur de l’Usine de Verre, d’ajouter : « Dresde devient de plus en plus la porte d’entrée vers l’Est. C’est pourquoi nous avons porté une attention particulière à nos voisins d’Europe de l’Est lorsque nous avons sélectionné les startups ».

« Clairement, notre priorité pour ce troisième groupe de startups porte sur les avantages apportés au client. L’objectif est de rendre la mobilité plus pratique, sûre et économique », déclare Nils Kristian Hueske, Directeur de la Stratégie pour l’expérience client et de l’Innovation pour la marque Volkswagen. « Les véhicules Volkswagen deviennent des appareils personnels sur roues. Nous construisons actuellement une nouvelle expérience de mobilité sur la « One Digital Platform » – cette approche stratégique nous a guidés lors du choix des startups. »

Les startups en détails :

Zouzoucar de France : cette startup développe une nouvelle application de covoiturage pour les enfants. Via l’application, les conduites à l’école, aux activités extrascolaires ou aux fêtes d’anniversaire sont regroupées. Les enfants sont conduits par des personnes qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance, ce qui offre une solution de transport sûre pour les petits. L’objectif est aussi d’alléger les déplacements aux parents, permettre de faire des économies et surtout gagner du temps.

CarPay-Diem du Luxembourg : cette startup développe une plateforme à laquelle on peut accéder via une application mobile ou une voiture connectée pour activer les pompes à carburant aux stations-service et effectuer les paiements depuis l’intérieur du véhicule. Parallèlement, la station-service peut envoyer au conducteur des offres promotionnelles ciblées qui sont conçues pour l’inciter à s’arrêter dans la station-service. La plateforme CarPay-Diem est déjà compatible avec plus de dix mille stations-service dans les pays du Benelux.

carVertical de Lituanie : cette startup propose une solution dans laquelle le plus d’informations possible concernant l’historique d’un véhicule peuvent être recueillies à partir de sources diverses (sociétés de location et assurance, propriétaire privé) dans un registre. Cela permet aux propriétaires de véhicules d’afficher un historique confirmé et inviolable, et ainsi d’accroître la valeur de leur véhicule. Par exemple, cela indique si le kilométrage du véhicule est correct ou si des accidents ont été enregistrés.

Make My Day d’Israël : cette startup développe un assistant personnel embarqué numérique, qui recherche le meilleur itinéraire pour le conducteur, tout en intégrant des tâches telles que la recharge pour les véhicules électriques ou les courses quotidiennes dans la planification de l’itinéraire. Cela vise à faire gagner du temps et de l’argent à l’utilisateur.

Go To-U d’Ukraine : cette startup veut développer davantage son système de réservation innovant pour les bornes de recharge pour véhicules électriques lors de son séjour à Dresde. Go To-U connecte les conducteurs de véhicules électriques à des hôtels, restaurants et cafés qui disposent de bornes de recharge. Le conducteur du véhicule électrique peut se servir de la plateforme pour réserver la borne de recharge au moment qui lui convient le plus – mais également réserver une table au restaurant ou une chambre d’hôtel, et payer pour la recharge de la voiture. Les sociétés peuvent utiliser cela à des fins marketing.

ToporAuto de Russie : les jeunes fondateurs développent un service de contrôle et d’analyse de la qualité des revêtements routiers en utilisant des capteurs d’accélération et les données GPS des voitures. Ces données peuvent ensuite être utilisées par les services de circulation routière des autorités locales, les constructeurs automobiles et les fournisseurs de cartes numériques.

Le programme d’incubation

L’incubateur de Dresde s’adresse à des étudiants et chercheurs intéressés par la création de nouveaux projets. Chaque startup reçoit un soutien financier s’élevant à 15 000€ dans le cadre du programme d’incubation. L’incubateur existe depuis août 2017. L’Usine de Verre propose l’aide suivante dans le cadre du programme pour les startups :
  • Contact avec des chercheurs, développeurs et décideurs chez Volkswagen
  • Projets pilotes chez Volkswagen, dans la capitale du land, Dresde, et chez d’autres partenaires
  • Assistance d’experts, par exemple, du SpinLab (le programme Accélérateur HHL de l’Ecole supérieure de commerce de Leipzig HHL)
  • Un environnement de travail attrayant dans la Gläserne Manufaktur
  • Infrastructure IT
  • Proximité du milieu des startups avec un soutien financier et personnel de la part de la capitale du land, Dresde, pour l’hébergement

Visuels

DB2018AU02163large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition