Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Salons & évènements > Le Beetle Sunshine Tour 2017 ...

Communiqué de presse

17/08/2017

Le Beetle Sunshine Tour 2017 débute vendredi : Le plus grand rassemblement au monde de “Coccinelle” à Travemünde

- En hommage au succès de la Coccinelle d’origine et de la Beetle sur le marché américain, le Festival 2017 est placé sous le thème « Bienvenue en Amérique ». Nouveau record de participation : 721 Beetle et Coccinelle d’origine se sont inscrites

- Des fans célèbres, tels que Karoline Schuch, Luna Schweiger, Sidney Hoffmann et Devid Striesow figurent parmi les participants

- Une fascination sans limite – après la Coccinelle Cabriolet, la Nouvelle Coccinelle décapotable et la Coccinelle deviennent des modèles de collection

Le compte à rebours a commencé: du 18 au 20 août 2017, la plus grande communauté de fans de Coccinelle au monde se réunit sur la plage de Travemünde (mer Baltique allemande). Cette année marque le 13ème Beetle Sunshine Tour, et le nombre de participants ne cesse de progresser : 721 Nouvelle Coccinelle et Coccinelle d’origine se sont actuellement inscrites. Gabriele Kraft, créateur et organisateur du Beetle Sunshine Tour, se réjouit de ce nouveau record.

Cette année, les points forts comprennent le légendaire « rallye convergent » - au départ de différents lieux - et le rassemblement de tous les véhicules, participants et visiteurs dans le stade Brügmanngarten à Travemünde. Une Beetle GRC 560 ch engagée dans l’American GRC Rallycross est également à l’honneur. Ceci, bien sûr, n'est pas un hasard. Cette année, le Beetle Sunshine Tour a pour thème « Bienvenue en Amérique » en hommage au succès américain de la Coccinelle, de la Nouvelle Coccinelle et des Coccinelles d’origine.

A l’issue de ce rassemblement sur la Baltique, quelle Coccinelle se verra décerner la bannière étoilée, synonyme de raffinement suprême ? C’est la question que tous les amateurs se posent. Le programme commencera vendredi prochain, dès 18h dans le stade Brügmanngarten à Travemünde, dans une ambiance festive et gourmande. Pendant le week-end, les touristes, les habitants de la région et les fans sont les bienvenus pour suivre les animations et apprécier le programme complet avec de la musique en live. Des fans célèbres, à l’instar de Karoline Schuch, Devid Striesow, Luna Schweiger et Sidney Hoffmann, se joindront aux invités.

Une fascination sans limite

La Coccinelle n’a rien perdu de son charisme. Pendant de nombreuses années, elle a été la voiture classique ayant le plus de succès en Allemagne. Et les festivals tels que le Beetle Sunshine Tour montrent que la Nouvelle Coccinelle est intemporelle. Les premières versions, après avoir été des véhicules de passionnés, deviennent de véritables véhicules de collection. Et la Coccinelle actuelle ne fait pas exception. Les cabriolets bénéficient d’une grande popularité. L’histoire a commencé il y a presque 70 ans, avec les débuts de la Coccinelle d’origine en version découvrable et le légendaire Cabriolet Hebmüller. A partir de 1949, elles ont démocratisé radicalement la conduite cheveux au vent. La Coccinelle Cabriolet est rapidement devenue un best-seller dans le monde entier. 331.847 unités de cette icône du monde automobile ont été construites, toutes versions confondues. En 1980, la dernière Coccinelle Cabriolet – rouge – a quitté la chaîne de production du carrossier Karmann à Osnabrück.

En 2003, nouvelle édition de la Coccinelle avec la Nouvelle Coccinelle Cabriolet. L’engouement sans borne pour la Coccinelle Cabriolet, dont plus de 213.000 unités ont été vendues, a été l’étincelle qui a inspiré le premier Beetle Sunshine Tour. Le 28 novembre 2012, la nouvelle Coccinelle Cabriolet a fait ses débuts en première mondiale à Los Angeles. En 2013, elle arrivait chez les Distributeurs. En 2016, elle a été largement revisitée. Toutes ces versions seront visibles à Travemünde, les premières Coccinelles découvrables, la Nouvelle Coccinelle Cabriolet ainsi que la première Coccinelle Cabriolet, seront naturellement accompagnées de leurs semblables à toit dur. Leurs propriétaires se sentent unis par un lien très fort – quels que soient l’année de production ou le nombre de chevaux sous le capot. Une relation particulière dont peu de voitures dans le monde peuvent se targuer.


Visuels

DB2017AU01296large - Copie-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Plus de visuels