Menu
> Volkswagen > Résultats > La marque Volkswagen confirme ses ...

Communiqué de presse

31/10/2019

La marque Volkswagen confirme ses objectifs pour l’année 2019 – hausse significative du chiffre d’affaires et du bénéfice sur les neuf premiers mois

- Chiffre d’affaires de 65,4 milliards d’euros, en hausse de 4,7 %, entre janvier et septembre
- Bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels en progression de 35 % à 3,2 milliards d’euros
- Marge d’exploitation avant éléments exceptionnels de 4,8 % sur les neuf mois (année précédente : 3,7 %)
- Confirmation des prévisions pour l’année et des objectifs à moyen terme
- Dr. Arno Antlitz, membre du Directoire en charge des Finances : « Nous progressons étape par étape pour nous doter du pouvoir bénéficiaire dont nous avons besoin pour réussir la mise en œuvre de notre stratégie ».


La marque Volkswagen Véhicules Particuliers a poursuivi sa croissance rentable au troisième trimestre de l’exercice. Malgré une légère baisse des livraisons, le chiffre d’affaires de la marque principale du Groupe Volkswagen a progressé de 4,7 % sur les neuf premiers mois de l’année 2019 par rapport à 2018 pour atteindre 65,4 milliards d’euros. Cette croissance est principalement due aux effets du mix et des prix. Le bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels atteint 3,2 milliards d’euros, soit une hausse de 35 % par rapport à la même période de l’année dernière, qui avait subi l’impact négatif de la transition vers WLTP. La marge d’exploitation avant éléments exceptionnels est en hausse de 4,8 % à fin septembre (l’année dernière : 3,7 %). Les éléments exceptionnels liés à la question du diesel atteignent -722 millions d’euros après neuf mois (l’année dernière : -1,6 milliard d’euros).
 
« La marque Volkswagen obtient d’excellents résultats sur les neuf premiers mois de l’année dans un environnement difficile et reste sur une trajectoire de croissance rentable. Notre offensive produit et les mesures prises pour améliorer l’efficacité et la rentabilité paient de plus en plus. Nous sommes donc sur la bonne voie pour réaliser nos objectifs annuels. Dans le même temps, nous progressons étape par étape pour nous doter du pouvoir bénéficiaire dont nous avons besoin pour réussir la mise en œuvre de notre stratégie », note Dr. Arno Antlitz, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge des Finances.
 
Gain de parts de marché dans un marché mondial en baisse
Malgré l’environnement macro-économique difficile, résultant, notamment, du ralentissement de l’économie mondiale ainsi que de l’incertitude liée au Brexit et au conflit commercial persistant entre les États-Unis et la Chine, Volkswagen a gagné des parts de marché dans de nombreuses régions du monde. La marque a livré 4 514 600 véhicules entre janvier et septembre (4 622 800). La baisse de 2,3 % était nettement inférieure à celle du marché dans son ensemble (-5,0 %).
 
Les leviers stratégiques continuent  de payer
Cette année, la marque a poursuivi son offensive produit sur tous les principaux marchés, en mettant notamment l’accent sur le segment en forte croissance des SUV. La hausse de la demande concerne plus particulièrement les modèles T-Roc, Tiguan, Touareg et Atlas. Le nouveau T-Cross a également reçu un accueil positif du marché. Au mois d’octobre, la marque a présenté la Golf VIII, dont les livraisons en Allemagne et en Autriche devraient débuter dès le mois de décembre 2019. Ce lancement sera suivi de celui de l’ID.3 quelques mois plus tard. Dévoilé en septembre, ce véhicule électrique compact, produit en série, marque le début de l’initiative majeure d’électrification de Volkswagen.
 
Sur les 3 milliards d’euros d‘économies  prévues d’ici fin 2020 avec l’application du Pacte d’Avenir, environ 2,5 milliards d’euros ont déjà été réalisés à fin septembre 2019. Ce montant devrait atteindre 2,6 milliards d’euros d’ici la fin de l’année.
 
Amélioration significative du cash-flow net
L’augmentation encourageante du chiffre d’affaires se reflète également dans une amélioration marquée du cash-flow net. Ajusté après les sorties de trésorerie liées à la question du diesel, le cash-flow net de la marque atteint 2,4 milliards d’euros sur neuf mois, une hausse significative par rapport à 2018 (-0,5 milliard d’euros), année qui avait subi l’impact négatif de la norme WLTP. Malgré des niveaux de coûts et d’investissement élevés au quatrième trimestre, le cash-flow net de l’année devrait excéder 1 milliard d’euros.
 
Confirmation des prévisions pour l’année et des objectifs à moyen terme
La marque Volkswagen continue à tabler sur une augmentation du chiffre d’affaires qui pourrait atteindre 5% sur l’année 2019. La marque prévoit toujours une marge d’exploitation avant éléments exceptionnels comprise entre 4% et 5%, malgré les effets négatifs des coûts supplémentaires liés aux lancements sur le marché et des coûts de démarrage associés à la poursuite de l’offensive produit au quatrième trimestre. La prévision de marge d’exploitation de 6% en 2022 est également confirmée.
 
Résumé des résultats financiers de la marque Volkswagen :
 
  Jan. – Sept.
2019
Jan. – Sept. 2018 Variation
Livraisons
(avec la Chine)
4 514 600 4 622 800 -2,3%
Ventes de véhicules 2 754 000 2 753 000 0%
Chiffre d’affaires
(en millions d’euros)
65 447 62 508 +4,7%
Bénéfice d’exploitation
(en millions d’euros)
3 152 2 330 +35%
Marge d’exploitation* 4,8% 3,7% +1,1 pp
Cash-flow net
(en millions d’euros)
2 425 -460  

* avant éléments exceptionnels