Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Corporate marque > Développer de nouveaux marchés potentiels ...

Communiqué de presse

22/12/2016

Développer de nouveaux marchés potentiels : Volkswagen inaugure un site de production de véhicules au Kenya

- Le site ouvre officiellement ses portes près de Nairobi en présence du Président kényan Uhuru Kenyatta et du Président du Directoire de Volkswagen, Herbert Diess

- Premier véhicule fabriqué localement - une Polo Vivo - sort de la chaîne de production au Kenya

- Un centre de formation est prévu au niveau local

- « Renforcer systématiquement notre position sur le marché automobile africain en pleine croissance », a déclaré Herbert Diess


Volkswagen poursuit son développement avec la régionalisation de son activité automobile mondiale et a inauguré hier un site de production de véhicules au Kenya. La première Polo Vivo, produite pour le marché local, est sortie de la chaîne de production en présence du Président kényan, Uhuru Kenyatta, et du Président du Directoire de la marque Volkswagen, Herbert Diess. Volkswagen renforce ainsi sa présence en Afrique en s’appuyant sur la production en CKD du modèle de véhicule best-seller dans la région subsaharienne. Il s'agit d'une étape clé dans le développement de nouveaux marchés et opportunités - avec les bons produits, les partenaires locaux et la formation dans la région.


Lors de l'inauguration, Herbert Diess a souligné le rôle essentiel du Kenya dans la cadre de la stratégie africaine de la marque Volkswagen : « Après plus de 60 ans de production de véhicules Volkswagen en Afrique du Nord et du Sud, je me réjouis aujourd’hui de l'ouverture d’un autre site au Kenya. Nous continuerons à renforcer systématiquement notre position sur le marché automobile africain en pleine croissance. »


Outre la production de véhicules, Volkswagen proposera à ces clients kenyans une offre complète, incluant une garantie constructeur ainsi qu’un plan d’entretien et de service. Des plans de financement seront également développés avec les banques locales afin de faciliter la mobilité individuelle et de donner à Volkswagen l’élan nécessaire pour son retour sur le marché kenyan.


« Il y a quelques mois, ce n’était qu'un rêve. Aujourd’hui, l’investissement de Volkswagen au Kenya est devenu une réalité. C’est une preuve supplémentaire de la détermination de mon gouvernement à soutenir le site de production à Nairobi et d’industrialiser la nation », a déclaré le Président Uhuru Kenyatta.


Une troisième usine de production pour Volkswagen en Afrique


Le projet réalisé conjointement avec DT Dobie à Thika près de la capitale kényane, Nairobi, est la troisième usine de production de Volkswagen en Afrique, les deux autres étant respectivement implantées en Afrique du Sud et au Nigeria. Dans la phase initiale, il est prévu de fabriquer annuellement jusqu’à 1000 véhicules. A long terme, il sera possible de produire jusqu’à 5000 unités par an sur le site de Kenya Vehicle Manufacturers (KVM). L’unité d'assemblage est conçue de manière flexible et permet d'étudier la production d'autres modèles en cas d’évolution positive sur ce nouveau marché automobile. Par ailleurs, le Groupe Volkswagen a récemment annoncé qu'il prévoyait le lancement d’un site de production automobile en Algérie.


Volkswagen est déterminée à soutenir la formation au Kenya


Pour le démarrage de la production à Thika, les employés sont formés par Volkswagen Group South Africa. Cette formation permettra de garantir un haut niveau de qualité pour tous les véhicules produits. Volkswagen étudie également d'autres approches pour mettre en place un programme de formation durable et pratique. En dehors de l’enseignement scolaire ou universitaire, les jeunes pourront également suivre une formation pratique afin d'améliorer leurs perspectives d'emploi dans l'ensemble de la région.


Le Kenya est une opportunité sur le marché en Afrique. Le pays bénéficie d’une position exceptionnelle en Afrique de l’Est, et son économie est la plus forte de la Communauté d'Afrique de l’Est (EAC) avec un PIB d'environ 63 milliards de dollars. Il est en outre un pays de transit essentiel pour le commerce dans toute l'Afrique de l'Est. Le Kenya et l‘Allemagne entretiennent également d’excellentes relations économiques de façon régulière et stratégique, soutenues par les gouvernements respectifs.


Volkswagen et le Kenya sont liés par une longue tradition : la marque allemande faisait déjà assembler la Coccinelle au Kenya dans les années 60. La marque Volkswagen est aujourd’hui de retour dans ce pays avec son premier modèle, la Polo Vivo.


Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition