Menu
> Volkswagen Group > Corporate > Volkswagen progresse à grands pas ...

Communiqué de presse

26/11/2019

Volkswagen progresse à grands pas vers une production durable et efficiente

- Amélioration de 37% du niveau de compatibilité environnementale de la production par rapport à 2010
- Les mesures d’amélioration des performances engagées en 2019 s’élèvent à un milliard d’euros
- La productivité devrait progresser de 6%
- Oliver Blume, membre du Directoire du Groupe : « Nous progressons plus rapidement que prévu en termes de durabilité et d’efficience, mais nous ne devons pas relâcher nos efforts ».
 
Le Groupe Volkswagen progresse à grands pas vers une production durable et efficiente. Dans le même temps, la société continue de réduire ses coûts de production. « Notre production est plus respectueuse de l’environnement que jamais, note Oliver Blume, membre du Directoire du Groupe Volkswagen et Président du Directoire de Porsche AG. Entre 2010 et 2019, l’impact environnemental par véhicule produit devrait baisser de plus de 37%. » Pour compenser les tendances négatives, un milliard d’euros de mesures d’amélioration des performances sont également engagées au niveau de la production, et la productivité progresse de 6%. Oliver Blume souligne qu'il ne faut pas, pour autant, négliger les mesures d’amélioration de l’efficience.
 
« Au vu de son objectif qui vise à réduire de moitié l’impact environnemental de la production d’ici à 2025, le Groupe Volkswagen est certainement en meilleure position que prévu, puisqu’il a atteint déjà un niveau de réduction de 37%. » Les cinq critères suivants sont utilisés pour évaluer l’impact environnemental par véhicule : émissions de CO2, utilisation d’énergie, utilisation d’eau, utilisation de solvants et déchets générés. Rien que ces deux dernières années, les émissions de CO2 par véhicule ont baissé de plus de 10%.

Le Groupe progresse également vers son objectif d’amélioration de 30% de la productivité sur la période 2016-2025. Cette année, la productivité devrait être supérieure de 6% à celle de l’année dernière, sachant que la majeure partie de cette amélioration provient de sites de production situés en dehors de l’Allemagne. L’amélioration est meilleure que prévu. Les investissements associés aux mesures d’amélioration des performances sont estimés à un milliard d’euros en 2019 sur l’ensemble du Groupe avant effets compensatoires liés, notamment, à la hausse de l’inflation et des prix. « La durabilité de notre production est un facteur décisif si nous voulons assumer notre responsabilité sociale », ajoute Oliver Blume.

M. Blume insiste également sur l’importance des mesures d’amélioration de l’efficience au niveau de la production du Groupe. « La coopération étroite et le transfert de connaissances entre marques sont des facteurs de réussite clés si nous voulons continuer à améliorer la productivité et à réduire les coûts et les investissements. » Il est de plus en plus important de reproduire les solutions et les exemples les plus positifs et de les transférer d’un site à l’autre. « Le Groupe possède 122 sites de production dans le monde. Ce réseau offre un formidable potentiel de synergies. Nous allons donc continuer à appliquer systématiquement notre stratégie d’amélioration de la production. »