Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Corporate > Volkswagen ouvre un centre de ...

Communiqué de presse

20/06/2019

Volkswagen ouvre un centre de données neutre en carbone en Norvège

- Le centre de données sera intégralement alimenté à l’hydroélectricité, soit des économies de plus de 5 800 tonnes de CO2 par an
- Le Groupe Volkswagen utilisera cette puissance de calcul pour le développement numérique de véhicules des marques Volkswagen Véhicules Particuliers et AUDI
- Volkswagen se base sur des facteurs économiques et écologiques pour le développement de ses capacités de calcul : un autre site climatiquement neutre est déjà opérationnel en Islande

Le Groupe Volkswagen vient d’emménager aujourd’hui dans un nouveau centre de données climatiquement neutre à Rjukan (Norvège). Le site a été aménagé en à peine six mois, en collaboration avec le partenaire norvégien Green Mountain. À l’avenir, le centre de données sera intégralement alimenté à l’hydroélectricité, ce qui permettra d’économiser plus de 5 800 tonnes de CO2 par an par rapport à un centre de données conventionnel. La puissance maximale de 2 750 kW sera utilisée par les marques Volkswagen Véhicules Particuliers et AUDI pour faire fonctionner les serveurs haute performance nécessaires au traitement de projets de développement de véhicules qui requièrent une puissance de calcul importante. Il s’agit notamment de simuler des crash-tests et de réaliser des essais virtuels en soufflerie. Le Groupe Volkswagen se base sur des facteurs économiques et écologiques pour le développement de ses nouvelles capacités de calcul. Volkswagen gère déjà un centre de données climatiquement neutre en Islande.


« Nous favorisons la transformation numérique dans tous les domaines d’activité du Groupe Volkswagen. Avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouvelles formes de coopération numériques, l’entreprise a besoin d’une puissance de calcul toujours plus importante. Nous devons donc continuer à élargir nos capacités, explique Mario Müller, Directeur de l’intégration et des services informatiques du Groupe Volkswagen. Pour nous, les facteurs économiques et le développement durable sont des aspects essentiels de l’évolution de l’entreprise. Le nouveau centre de données norvégien satisfait à ces deux critères puisqu’il est à la fois rentable et climatiquement neutre. »

À l’avenir, la puissance de calcul du nouveau site sera utilisée par les marques Volkswagen Véhicules Particuliers et AUDI pour leurs projets de développement de véhicules, notamment pour la simulation de crash-tests et pour des essais virtuels en soufflerie. Ces calculs n’ont pas besoin d’être réalisés rapidement, mais ils sont très complexes et consomment beaucoup d’énergie. Le fait de pouvoir les externaliser vers des centres de données extérieurs soulage beaucoup les infrastructures IT des sites nationaux.

Les sites des pays du Nord de l’Europe sont particulièrement adaptés en raison de la présence d’un plus grand nombre de sources d’énergie respectueuses de l’environnement et de conditions météorologiques plus favorables qui sont utiles pour refroidir les installations. Le Groupe Volkswagen gère déjà un centre neutre en carbone en Islande (Reykjanesbær). Il est à peu près de la même taille que le site norvégien et permet d’économiser plus de 6 200 tonnes de CO2 par an.

Volkswagen exploite également des centres de données intégrés « dans l’enceinte de l’usine » de plusieurs de ses sites nationaux et internationaux. Ces centres sont principalement utilisés pour des applications critiques destinées à la production, à la logistique ou aux ventes. Volkswagen est tout aussi soucieux de l’efficacité énergétique de ces centres de données. Des mesures telles que le free cooling indirect, l’ajustement de la température de l’eau froide et l’utilisation exclusive de systèmes d’exploitation économes en énergie permettent de garantir une consommation d’énergie réduite, même sous les latitudes d’Europe centrale.

Situé à 180 km à l’ouest d’Oslo, le nouveau site norvégien a été construit par le partenaire Green Mountain spécialisé dans la construction de capacités de centres de données pour des entreprises internationales. « Nous sommes très fiers de la confiance que le Groupe Volkswagen nous a accordée, indique Tor Kristian Gyland, PDG de Green Mountain. Nous avons toute confiance en notre stratégie d’exploitation de capacités de calcul flexibles et de qualité supérieure utilisant exclusivement des énergies renouvelables. »

Remarque :
Un compte-rendu sur la visite à Rjukan est disponible sur : http://www.volkswagenag.com/

Visuels

DB2019AL01384large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
DB2019AL01385large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Plus de visuels