Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Corporate > Volkswagen met en œuvre sa ...

Communiqué de presse

14/11/2018

Volkswagen met en œuvre sa stratégie électrique

- Herbert Diess : « Nous orientons l’entreprise vers la mobilité propre. »
- Emden et Hanovre deviendront des usines de production de véhicules électriques d’ici 2022
- Gunnar Kilian : les emplois dans les usines seront préservés jusqu’en 2028
 
Après Zwickau, Volkswagen prévoit de faire passer ses usines situées à Emden et à Hanovre en Allemagne vers la production de véhicules électriques. Après Zwickau, Volkswagen établit ainsi son second centre d’électro-mobilité en Allemagne, en Basse Saxe. Le Président du Directoire du Groupe Volkswagen, Herbert Diess déclare : « Volkswagen met en œuvre son offensive électrique avec constance. Nous orientons l’entreprise vers la mobilité propre. De cette manière, nous garantissons également des perspectives durables pour l’avenir des deux usines. » Lors de l’assemblée du personnel qui s’est tenue mercredi à Emden, le membre du Directoire du Groupe en charge des Ressources Humaines, Gunnar Kilian a exposé les grandes lignes du projet aux salariés. A Hanovre, le Président du Directoire de la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires, Thomas Sedran, a présenté le programme. L’orientation vers la production de véhicules électriques innovants fait partie des programmes de répartition des usines sur lesquels le Conseil de Surveillance se prononcera à Wolfsburg ce vendredi.
 
« Nous avançons à plein régime vers la production de véhicules électriques. Emden et Hanovre deviendront des usines modèles en Allemagne. Avec Zwickau, elles constitueront le plus grand réseau de production de véhicules électriques en Europe», a indiqué Gunnar Kilian. Sur la base de ces programmes, Emden produira déjà des véhicules électriques à partir de 2022. A Hanovre, les modèles de la gamme ID. Buzz1 à propulsion électrique seront probablement produits à compter de 2022, parallèlement aux véhicules à propulsion classique. « De cette manière, nous préservons l’avenir de l’usine d’Hanovre et les emplois. Finalement, nous faisons en sorte que Volkswagen Véhicules Utilitaires soit prêt pour la transformation de notre industrie », a déclaré Thomas Sedran.
 
La production des modèles actuellement fabriqués à Emden et à Hanovre sera progressivement transférée vers d’autres usines du Groupe compte tenu du renforcement de l’offensive électrique. Les détails concernant la répartition entre les usines seront décidés par le Conseil de Surveillance de Volkswagen qui se réunit vendredi.
 
Pour les usines d’Emden et deHanovre, une garantie de l’emploi jusqu’à 2028 a été convenue pour la phase de transformation. Gunnar Kilian explique : « Cela offre une certaine sécurité aux salariés pendant la transformation. Cependant, il y a moins d’étapes de production dans la fabrication d’un véhicule électrique, nous aurons donc besoin de moins de salariés dans le site. Nous avons par conséquent convenu avec le Comité d’Entreprise que le volume d’emploi actuel sera adapté de manière socialement acceptable en suivant la courbe démographique, grâce à l’attrayant plan de retraite anticipée de Volkswagen. »
 
Le Président du Comité d’Entreprise de l’usine d’Emden, Manfred Wulff, a déclaré : « L’industrie automobile et Volkswagen connaissent la plus grande transformation de leur histoire et l’usine d’Emden est en première ligne. Dans quelques années, les véhicules électriques sortiront de la chaîne de production ; comme pour tous les produits provenant d’Emden, ils seront fabriqués par des employés hautement qualifiés. La garantie de l’emploi jusqu’en 2028 apportera de la sécurité aux salariés et à leurs familles ; la transition vers l’électro-mobilité offre des perspectives claires pour l’avenir. Les critères énoncés par le Comité d’Entreprise ont finalement été remplis. Nous pourrons ainsi faire en sorte que notre programme convienne pour le futur en ce qui concerne l’emploi, la protection du climat et la viabilité économique. »
 
Il ne sera pas possible de générer de l’emploi à long terme pour les salariés temporaires à l’usine d’Emden et de leur proposer des CDI. « Nous savons tous qu’une relocalisation à long terme sur un autre lieu de travail n’est en aucun cas chose facile », a indiqué Gunnar Kilian. « Il était important pour Volkswagen de proposer des perspectives d’emploi à long terme à tous les salariés temporaires au sein du Groupe. C’est la raison pour laquelle nous pouvons proposer des CDI au sein des usines Porsche à Zuffenhausen, Ludwigsburg et Sachsenheim et, dans une certaine mesure, également à l’usine Volkswagen de Kassel », a-t-il souligné.
 
Bertina Murkovic, Présidente du Comité d’Entreprise de Volkswagen Véhicules Utilitaires et membre du Comité d’Entreprise général de Volkswagen, a déclaré : « Avec cet accord, nous avons posé les bases pour façonner la transformation dans l’industrie automobile et indiquer les possibilités pour les salariés. L’accord concernant la garantie d’emploi pour les effectifs permanents jusqu’à fin 2028 est en particulier une grande réussite en ces temps difficiles. Avec cet accord, les grandes technologies du futur seront présentes dans notre usine. Elles nous permettront d’avoir un positionnement bien meilleur à l’avenir en matière d’utilisation des capacités grâce à une flexibilité bien plus grande dans la répartition entre les usines. Les nouvelles technologies peuvent ainsi donner un élan soutenu. Cet accord d’usine est un résultat avec une vision à long terme. »