Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Corporate > Volkswagen leader de l’électro-mobilité en ...

Communiqué de presse

02/07/2019

Volkswagen leader de l’électro-mobilité en Chine

- Au World New Energy Vehicle Congress (WNEVC), Volkswagen s’engage à accroître la part des véhicules électriques sur le marché chinois pour atteindre 50% des livraisons totales d’ici à 2035
- Renforcement de la R&D locale en Chine avec plus de 4 500 ingénieurs travaillant sur des technologies d’avenir
- Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen AG : « Le marché automobile chinois joue un rôle crucial dans l’offensive électrique de Volkswagen. Nous voulons étendre notre leadership grâce à des partenariats locaux et au développement de la R&D dans le pays. »

Volkswagen aspire à devenir le leader de la transition de l’industrie automobile chinoise vers l’électro-mobilité. C’est ce qu’a entériné Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen AG, à l’occasion de la première édition du World New Energy Vehicle Congress (WNEVC) à Boao dans le sud de la Chine. Le Consensus de Boao, qui décrit les résultats stratégiques du congrès, prévoit que les véhicules électriques représenteront 50% des ventes annuelles dans le monde d’ici à 2035. Au sein du marché chinois, Volkswagen s’engage également à atteindre cet objectif, faisant de la Chine une composante clé de la stratégie de décarbonisation du Groupe Volkswagen. Volkswagen a l’intention de proposer 14 modèles électriques aux consommateurs chinois cette année. D’ici à 2028, plus de la moitié des 22 millions de véhicules électriques prévus par le Groupe seront produits en Chine. Dans le même temps, Volkswagen renforce son activité locale de R&D avec plus de 4 500 ingénieurs travaillant sur des technologies d’avenir dans le pays.

 
Lors du congrès, Herbert Diess a insisté sur le rôle important que joue l’industrie automobile dans la concrétisation de l’Accord de Paris sur le climat. « La Chine dépend également d’une mobilité sans émission pour atteindre les objectifs de Paris, ce à quoi elle s’est clairement engagée, explique-t-il. Nous jouons un rôle-clé dans cette transformation, d'une part, en offrant une large gamme de véhicules électriques et, d’autre part, en consolidant l’infrastructure de charge privée. »
 
Dans son discours, Herbert Diess a également indiqué qu’un cadre juridique et réglementaire fiable et prévisible était nécessaire à la poursuite du développement de l’électro-mobilité. Il a expressément salué la nouvelle ouverture du pays.
 
L’électro-mobilité est déjà florissante en Chine. L’année dernière, plus d’un million de véhicules hybrides rechargeables et de véhicules 100% électriques ont été vendus. Cela fait de la Chine le plus grand marché au monde pour les véhicules électriques. Le gouvernement utilise toute une série d’initiatives pour soutenir l’électromobilité, notamment le développement de l’infrastructure de charge et un prix de l’électricité particulièrement bas. Sans compter que la production d’électricité est de plus en plus souvent basée sur des énergies renouvelables.
 
Dans le cadre de son offensive de l’électro-mobilité, le Groupe Volkswagen prévoit de produire environ 11,6 millions de véhicules électriques en Chine d’ici à 2028, ce qui correspond à plus de la moitié de l’objectif total du Groupe (22 millions). Les trois joint-ventures (FAW-Volkswagen, SAIC VOLKSWAGEN et JAC Volkswagen) auront un rôle à jouer dans la concrétisation de cet objectif. Dès que les usines de SAIC VOLKSWAGEN à Anting et de FAW-Volkswagen à Foshan commenceront à produire des véhicules basés sur la plateforme MEB l’année prochaine, la capacité de production atteindra environ 600 000 véhicules 100% électriques par an. JAC et SEAT sont également en train de développer leur propre plateforme pour les véhicules électriques de taille plus petite. L’année prochaine, environ 400 000 modèles électriques de Volkswagen Group China seront livrés en Chine. Volkswagen Group China satisfera ainsi à toutes les exigences réglementaires : objectif de consommation du parc de véhicules de 5 litres en 2020 et critères du système de crédit pour la part de véhicules électriques dans la production totale.
 
L’empreinte écologique va, en outre, être encore améliorée dans les 33 sites de production de Volkswagen et de ses partenaires en Chine. Rien qu’en 2018, les émissions de CO2 des usines chinoises ont baissé de 13 %, soit une économie de 390 000 tonnes de CO2.
 
Avec sa nouvelle joint-venture, Volkswagen espère améliorer l’infrastructure de charge. Les clients chinois pourront ainsi recharger leur véhicule électrique de manière encore plus flexible et pratique, chez eux comme en déplacement. Dans le cadre de la coopération entre Star Charge, FAW et JAC, des Wallbox seront mises à disposition à compter de la fin de l’année 2019 et de nombreuses stations de charge publiques seront installées. Sachant que les utilisateurs et les stations de charge sont connectés, le conducteur pourra facilement trouver la station de charge la plus proche disponible. Cette solution de connectivité intégrée est proposée par Mobility Asia, une filiale de Volkswagen Group China qui crée un écosystème numérique pour toutes les applications de mobilité.

Visuels

DB2019NR00672large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
DB2019NR00670large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition