Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Technologie > Volkswagen crée une nouvelle unité ...

Communiqué de presse

20/06/2019

Volkswagen crée une nouvelle unité logicielle

- D’ici à 2025, Volkswagen va rassembler plus de 5 000 experts du numérique au sein d’une unité baptisée « Car.Software »
- Volkswagen va accroître la part des logiciels de véhicules conçus en interne qui va passer de moins de 10 % à plus de 60 % d’ici à 2025
- Plateforme stratégique pour le développement logiciel : à l’avenir, tous les véhicules du Groupe utiliseront le système d’exploitation standard « vw.os » et Volkswagen Automotive Cloud
- En 2025, tous les nouveaux modèles du Groupe fonctionneront sur la même plateforme logicielle

D’ici à 2025, Volkswagen AG a l’intention de rassembler 5 000 experts du numérique dans sa nouvelle unité « Car.Software » qui sera responsable de tous les logiciels internes aux véhicules. L’entreprise prévoit de développer elle-même un nombre beaucoup plus important de logiciels destinés aux véhicules et aux services associés afin d’accroître la part des logiciels développés en interne qui devrait passer de moins de 10 % actuellement à plus de 60 % d’ici à 2025. À l’avenir, tous les véhicules du Groupe fonctionneront sur une même plateforme logicielle offrant toutes les fonctions de base. Cette plateforme associera le système d’exploitation pour véhicule « vw.os » et le Volkswagen Automotive Cloud. D’ici à 2025, tous les nouveaux modèles du Groupe utiliseront cette plateforme logicielle. Le premier véhicule basé sur cette nouvelle plateforme logicielle sera l’ID.31 qui sera dévoilée lors du Salon international de l’Automobile IAA de Francfort. Plus de 20 000 clients potentiels se sont déjà inscrits pour les réservations de ce modèle.


« Véritables professionnels des plateformes matérielles, nous allons maintenant transférer ces compétences au développement de logiciels, explique Christian Senger, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge des services numériques. Nous allons développer des logiciels offrant des fonctions de base communes à toutes les marques du Groupe, ce qui nous permettra de limiter fortement la complexité. À moyen terme, nous devrions tirer profit des effets d’échelle de notre Groupe. Cette démarche est particulièrement judicieuse dans le domaine des logiciels et nous permettra de faire des économies substantielles. »

Actuellement, pas moins de 70 unités de commandes basées sur des logiciels d’exploitation de 200 fournisseurs différents doivent être intégrées dans les véhicules de la marque Volkswagen. Il existe, en outre, au sein du Groupe des systèmes différents qui présentent des fonctions similaires, par exemple pour l’infodivertissement et la navigation. La création d’un système d’exploitation uniforme offrant les mêmes fonctions de base pour toutes les marques, assortie à l’utilisation du Volkswagen Automotive Cloud sur tous les modèles du Groupe, devrait largement simplifier les choses.

Il en est de même pour les « écosystèmes numériques » des marques qui seront utilisés pour proposer les services. Toutes les marques ont besoin de certains services de base comme, par exemple, une fonction de recherche simple pour les stations de charge électrique. Chez Volkswagen Véhicules Particuliers, ce service est appelé « We Charge ». Certaines fonctions de base telles que « recherche des stations les plus proches » ou « payer avec différents modes de paiement » pourraient être standardisées pour toutes les marques.

Avec sa plateforme logicielle standard, Volkswagen espère réaliser des économies d’échelle significatives. À l’avenir, la flotte de véhicules inclura chaque année plus de 10 millions de véhicules neufs 100 % connectés, ce qui réduira de manière significative le coût d’intégration des logiciels dans chacun des véhicules. Dans le même temps, les écosystèmes numériques auxquels un nombre croissant de véhicules seront connectés deviendront de plus en plus attractifs pour de nouveaux partenaires et de nouveaux clients.

Renforcement de l’alignement et des compétences logicielles pour un développement numérique moderne

D’ici à 2025, Volkswagen a l’intention de regrouper plus de 5 000 experts spécialisés dans des domaines tels que le développement logiciel, le développement électrique et électronique, la connectivité, la conduite automatisée, l’expérience utilisateur, l’architecture cloud et le e-commerce au sein d’une seule et même unité agile baptisée « Car.Software ». Ils travailleront dans cinq domaines clés et développeront des progiciels capables de convenir aux différentes marques.

L’objectif est d’orienter l’unité vers les exigences du développement logiciel innovant. Pour cela, Volkswagen va mettre en place des modèles de travail flexibles, des technologies de collaboration parmi les plus récentes et des modes de coopération agiles. Pas moins de 500 experts commenceront à travailler dans cette unité logicielle agile dès cette année. Ce chiffre devrait atteindre 2 000 personnes d’ici à 2020.

Outre le regroupement d’experts issus des différentes marques et entreprises du Groupe, Volkswagen a l’intention d’augmenter les effectifs en recrutant de nouveaux spécialistes et en consolidant ses participations et acquisitions stratégiques. L’objectif est de présenter activement la nouvelle unité logicielle et de cibler des experts informatiques et technologiques.

« Nous voulons créer une unité centrale de la voiture numérique et de la plate-forme de cloud en regroupant les meilleurs experts mondiaux du numérique. Nous sommes convaincus que Volkswagen montrera ce qu’il sait faire. Nous ferons du développement logiciel la compétence de base de notre entreprise », ajoute Christian Senger.

Remarque : Une interview de Christian Senger a été publiée sur http://www.volkswagen.de/

1 Cette voiture n’est pas encore disponible à la vente.

Visuels

DB2019NR00509large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
DB2019NR00629large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition