Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Corporate > Premier rapport intermédiaire du Conseil ...

Communiqué de presse

14/12/2018

Premier rapport intermédiaire du Conseil en charge du Développement Durable du Groupe Volkswagen

- Reconnaissance des résultats précédents du changement technologique
- Attentes concernant la décarbonisation et dialogue intense avec les parties prenantes
 
Dans le cadre de son premier rapport intermédiaire, le Conseil du Développement Durable du Groupe Volkswagen a publié un rapport intermédiaire sur ses activités d’octobre 2016 à octobre 2018 à Berlin. Ce panel international composé de huit membres y résume son expérience de travail avec le Groupe Volkswagen, évalue ses progrès en matière de développement durable et décrit son attitude envers le développement à venir du Groupe dans ce domaine.
 
« Dès le début, l’une des principales attentes du Conseil du Développement Durable du Groupe Volkswagen était l’introduction de l’électro-mobilité et de mesures de décarbonisation. L’annonce récente de neutralité climatique conformément à l’Accord de Paris est une étape importante et mérite nos félicitations. Nous pensons à présent que les prochaines mesures de décarbonisation et le dialogue avec les parties prenantes transformeront la crise en opportunité », a indiqué Georg Kell, porte-parole du Conseil du Développement Durable.
 
Pour son travail, le Conseil consultatif a donné la priorité à trois thèmes au cours des deux dernières années :
- Changement technologique pour accélérer l’électrification et les nouveaux services de mobilité
- Changement de politique afin d’établir un modèle en matière de protection de l’environnement
- Changement culturel pour créer de la valeur et de l’intégrité afin de regagner la confiance.
 
Dans le rapport intermédiaire, le Conseil considère que le changement technologique basé sur la stratégie Together 2025 et Roadmap E sont en principe sur la bonne voie. Le Conseil pense que cela est primordial pour le futur de l’entreprise, mais reconnaît aussi d’autres aspects. Michael Sommer, membre du Conseil, déclare : « Il est important de préciser l’impact sur la société et les conséquences sociales pour les employés directement affectés. Et nous devons également prendre en compte l’impact sur les millions de personnes qui dépendent tous les jours d’une mobilité efficace. »
 
Le panel conseille à l’entreprise de décarboniser (abandonner l’utilisation de sources d’énergie carbonées) rapidement et, à cette fin, d’introduire un indice de décarbonisation. Ainsi, la pertinence climatique de tous les véhicules pendant leur cycle de vie peut être représentée selon les différences de tailles. Par ailleurs, le Conseil préconise d’augmenter l’utilisation de variables mesurées afin de rendre compte des progrès dans la protection environnementale.
 
Le Conseil évalue de manière positive l’intensité et la diversité des mesures pour le changement de culture au sein du Groupe mais ne se trouve pas en position, face à des structures de gouvernance compliquées, d’évaluer la mesure dans laquelle les causes fondamentales de la crise sont traitées.
 
Le Conseil du Développement Durable a reçu de la part du Groupe Volkswagen un budget de 20 millions d’euros pour stimuler l’innovation et le changement de culture au sein de l’entreprise. Cela a permis de mettre en route plusieurs projets :
- Laboratoire Open Source pour la mobilité durable : soutenu par le Centre de recherche allemand pour l’intelligence artificielle, le projet encourage le dialogue avec les parties prenantes sur les solutions de mobilité durable pour le futur.
- Politiques de nouvelle génération : soutenu, entre autres, par l’Institut de recherche Mercator sur le patrimoine commun et le changement climatique, ce projet identifie les stratégies efficaces contre le changement climatique et pour la décarbonisation du transport.
- Financement sur la base de prévision : soutenu, entre autres, par la Croix-Rouge allemande, ce projet aide à établir un système de prévention pour orienter à l’avance des fonds vers des régions sensibles d’un point de vue climatique, en Asie et dans la région pacifique.
 
Le Conseil recommande fortement que le dialogue avec les décideurs politiques, les organisations non-gouvernementales et les autres parties prenantes soit encore approfondi sur une base factuelle, tout en étant transparent. Gesche Joost, membre du Conseil, souligne : « L’acceptation dans la société est la condition préalable pour que les solutions de mobilité soient durables. Pour le dialogue, nous offrons une plateforme de communication transparente avec le laboratoire Open Source. »
 
En résumé, le panel se félicite de la détermination avec laquelle le Directoire du Groupe relève le double défi de gérer la crise du diesel et d’imposer le développement de nouvelles technologies. Les tâches les plus importantes pour l’avenir sont la décarbonisation de l’entreprise et l’intensification d’un dialogue transparent avec ses parties prenantes.
 
Ralf Pfitzner, Responsable du Développement Durable, a remercié au nom du Groupe Volkswagen, le Conseil consultatif pour son travail : « Pour Volkswagen, il est important de bénéficier de l’avis et de conseils de représentants des principales parties prenantes qui accompagnent l’entreprise de façon critique et indépendante au cours de sa transformation. »
 
Le Conseil consultatif du Développement Durable de Volkswagen :
- Ottmar Edenhofer - Co-directeur de l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique
- Connie Hedegaard – Ancienne commissaire européenne chargée de l’action pour le climat
- Gesche Joost – Professeure de recherche en design à l’Université des Arts de Berlin
- Georg Kell – Directeur Exécutif du Pacte mondial des Nations Unies
- Yves Leterme – Ancien Secrétaire général adjoint de l’OCDE et ancien Premier ministre de Belgique
- Margo T. Oge – Ancienne Directrice du département des Transports et de la Qualité de l’air, Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA)
- Michael Sommer – Ancien Président de la Confédération des syndicats allemands (DGB)
- Elhadj As Sy – Secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR)
 
Pour de plus amples informations sur le Conseil du Développement Durable de Volkswagen : https://www.volkswagenag.com/de/sustainability/sustainability-council.html

Visuels

DB2018AL02272large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition