Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Ressources Humaines > Nouvelle amélioration de l’état d’esprit ...

Communiqué de presse

11/12/2018

Nouvelle amélioration de l’état d’esprit parmi les salariés

- Le premier Stimmungsbarometer (baromètre d’opinion) depuis le renouvellement de l’équipe dirigeante confirme la transformation
- Herbert Diess : « Nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie et notre changement de culture. »
- Gunnar Kilian : « Le retour des employés est un encouragement et un appel pour d’autres améliorations. »
 
Les employés de Volkswagen constatent une amélioration de la coopération, de la culture de direction et de l’intégrité au sein de l’entreprise. Ce sont les conclusions tirées des résultats du Stimmungsbarometer (baromètre d’opinion) de Volkswagen, un sondage réalisé auprès des collaborateurs, donnant régulièrement l’occasion aux salariés à travers le monde d’exprimer leurs opinions sur des sujets comme le leadership, la coopération, l’intégrité et la culture, tout en préservant leur anonymat. Cette enquête a été réalisée pour la 10ème année consécutive. Elle a été menée en octobre et novembre, et les résultats pour Volkswagen AG sont maintenant disponibles.
 
« Les résultats du baromètre d’opinion sont un bon signe. Nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie et notre changement de culture. Nous voyons que les salariés soutiennent le changement et la vitesse à laquelle Volkswagen se restructure », a déclaré Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen. « Cependant, nous avons encore du chemin à parcourir et c’est également le cas pour le changement de culture. Nous devons sans cesse travailler sur les améliorations. Dans le futur, nous accorderons aussi une attention particulière aux thèmes de l’intégrité et de la conformité ainsi que du leadership et de la coopération. Malgré les premiers signes de réussite, nous ne devons pas relâcher nos efforts », a-t-il ajouté.
 
Gunnar Kilian, membre du Directoire du Groupe en charge des Ressources Humaines, a déclaré : « Au cours des derniers mois, nous avons rapidement mis en œuvre un certain nombre de mesures : dialogues autour de la culture, programme d’« exemplarité » pour les dirigeants, rencontres avec les managers, le « KulTour », et bien d’autres éléments. Il est maintenant clair que ces mesures ont un effet. Les salariés voient les améliorations, en particulier dans les domaines tels que la culture d’entreprise et de direction ainsi que l’intégrité et la coopération. Je suis particulièrement heureux de voir qu’un nombre grandissant de salariés disent pouvoir donner leurs avis ouvertement et honnêtement et apporter leurs contributions sur des thèmes clés liés à leur travail. C’est également gratifiant de voir le nombre croissant de collaborateurs qui déclarent que leurs supérieurs directs assurent un leadership exemplaire et probant. Ce feedback de la part des employés est un encouragement ainsi qu’un appel à travailler intensément à d’autres améliorations. »
 
Gunnar Kilian a également souligné que la phase d’enquête et la présentation des résultats n’étaient que la première étape dans le baromètre d’opinion. « Les évaluations positives sont très gratifiantes. Cependant, il sera important pour nous de tirer les bonnes conclusions dans les domaines où les collaborateurs voient une marge d’amélioration. C’est pour cette raison que tous les dirigeants sont invités à discuter des résultats au sein de leurs équipes, afin de mettre en œuvre les axes d’amélioration et de les documenter de manière claire et compréhensible. La mise en œuvre rapide et efficace des améliorations est une tâche revenant à la direction. »
 
A ce jour, les résultats de l’étude sont disponibles pour Volkswagen AG en Allemagne, y compris pour les salariés des usines de Wolfsburg, Hanovre, Brunswick, Salzgitter, Emden et Kassel. Près de 110 000 collaborateurs ont eu l’opportunité de participer et le taux de réponse était d’environ 60 %. L’indice d’humeur calculé à partir des réponses données à 22 questions au total s’est légèrement amélioré pour passer de 70,6 points en 2017 à 70,8 points en 2018. En fonction de la cote de confiance des salariés, l’indice va de zéro à 100 points.
 
Les réponses aux questions concernant la coopération (+1 point), la culture du débat (+1,9 point), le style de leadership des supérieurs directs (+1,7 point) et la possibilité de se comporter de façon intègre au sein des entités organisationnelles des salariés (+2,4 points) ont montré des améliorations significatives.
 
Les employés ont donné la note la plus faible à la question concernant la mesure dans laquelle la marque Volkswagen est considérée positivement par le public. Les réponses des salariés étaient légèrement inférieures à 55 points. La valeur la plus élevée a été atteinte pour la réponse à la question concernant la mesure dans laquelle Volkswagen est un employeur attractif. Dans ce cas, la valeur de l’indice a atteint près de 85 points.
 
Les questions posées dans le cadre du baromètre d’opinion ont été adressées aux cadres et aux salariés de toutes les marques du Groupe et d’environ 150 entreprises du Groupe dans plus de 40 pays. La participation est volontaire et l’anonymat des personnes sondées est garanti. Une fois l’évaluation achevée, les dirigeants discutent des résultats d’équipe avec leurs équipes respectives et décident des améliorations à effectuer lorsque cela est nécessaire. Viendra ensuite une phase de mise en œuvre. Les mesures convenues doivent être documentées de manière transparente, ce qui facilitera les améliorations ultérieures.