Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Résultats > La mise en œuvre de ...

Communiqué de presse

26/02/2018

La mise en œuvre de la stratégie porte ses fruits – Volkswagen Group a réalisé des bénéfices record en 2017

- Le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de manière significative par rapport à  l’année précédente pour atteindre 230,7 milliards d’euros

- Nouveau record de livraisons avec 10,7 millions de véhicules vendus

- Le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels augmente de 2,4 milliards d’euros pour atteindre 17 milliards d’euros

- Proposition de dividende : presque le double à 3,90 euros par action ordinaire et 3,96 euros par action privilégiée

- Le niveau des liquidités nettes de la Division Automobile reste solide à 22,4 milliards d’euros

- Selon le Président du Directoire, Matthias Müller : « Notre programme du futur, « TOGETHER – Strategy 2025 », porte ses fruits et produit des résultats de plus en plus concrets. »

Volkswagen Group a terminé l’exercice 2017 avec succès, générant un chiffre d’affaires bien plus important que celui de l’année précédente. Le Groupe a également amélioré les résultats de tous ses indicateurs clés de performance malgré des conditions difficiles. La livraison record de 10,7 millions de véhicules a en particulier abouti à la progression du chiffre d’affaires de 6,2 % par rapport à 2016 pour atteindre 230,7 milliards d’euros. Les éléments exceptionnels liés à la question du diesel ont à nouveau grevé le résultat opérationnel qui a néanmoins augmenté de 6,7 milliards d’euros pour atteindre 13,8 milliards d’euros. Volkswagen Group s’attend à dépasser légèrement son récent record de livraison en 2018.

« L’avenir réserve à l’ensemble du secteur automobile d’importants défis et des changements radicaux » a déclaré Matthias Müller, PDG de Volkswagen AG. « Les excellents résultats financiers nous assurent une base solide pour les affronter et nous donnent toutes les raisons d’être confiants. En l’occurrence, notre programme pour le futur, « TOGETHER – Strategy 2025 », porte ses fruits et produit des résultats de plus en plus concrets. »

La progression du chiffre d’affaires de Volkswagen Group provient principalement d’un solide volume de ventes ainsi que de la bonne performance des services financiers en dépit de l’incidence négative des taux de change. Volkswagen Group a enregistré un résultat opérationnel avant éléments exceptionnels de 17,0 (14,6) milliards d’euros sur l’exercice 2017 et la marge avant éléments exceptionnels a atteint 7,4 (6,7) %. L’augmentation est principalement due à des facteurs de volumes, de mix et de marge ainsi qu’à des améliorations sur les coûts de production. Les éléments exceptionnels figurant dans le résultat opérationnel ont atteint –3,2 (–7.5) milliards d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2017. Ils sont exclusivement liés aux charges engagées dans le domaine des véhicules particuliers en raison de la question du diesel, tirés par l’augmentation des dépenses liées aux programmes de rachat et de mise à niveau pour les véhicules 2.0 TDI et 3.0 l TDI en Amérique du Nord ainsi que par un niveau couverture pour risque juridique accru. Le résultat opérationnel du Groupe après éléments exceptionnels s’élève à 13,8 milliards d’euros, la marge d’exploitation atteignant 6,0 (3,3) %.

La part du bénéfice d’exploitation attribuable aux joint-ventures chinoises (4,7 milliards d’euros) a légèrement reculé sur la période considérée. Les activités des joint-ventures chinoises ne sont pas incluses dans le chiffre d’affaires ni dans le résultat opérationnel du Groupe, dans la mesure où elles sont prises en compte dans le résultat financier avec la méthode de mise en équivalence. Le résultat avant impôts du Groupe a atteint 13,9 milliards d’euros en 2017, dépassant celui de l’année précédente de 6,6 milliards d’euros. Le bénéfice après impôt s’est élevé en 2017 à 11,6 (5,4) milliards d’euros.

Le Directeur Financier Frank Witter a souligné que « les résultats financiers présentés démontrent la bonne santé de notre entreprise et la solide situation financière du Groupe ». « Un peu moins de 11 millions de clients à travers le monde (chiffre record) ont choisi, l’année dernière, un des véhicules de nos marques. Nous sommes fiers de la confiance qui nous est accordée. Il est néanmoins essentiel que nous poursuivions nos efforts car l’avenir nous réserve d’importants défis. Façonner la transformation du Groupe exigera non seulement beaucoup de temps et d’énergie mais également beaucoup de moyens. C’est la raison pour laquelle nous continuons en parallèle d’exercer un contrôle rigoureux des coûts et en même temps développer les innovations nécessaires ».

Comme nous l’avions anticipé, d’importants décaissements ont eu lieu sur la période considérée en raison de la question du diesel, principalement au titre du rappel des véhicules et de la couverture pour risques juridiques. Le flux de trésorerie net de la Division Automobile a baissé de 10,3 milliards d’euros par rapport à 2016 pour atteindre –6,0 milliards d’euros. Les liquidités nettes de la Division Automobile restent néanmoins à un niveau solide, s’élevant à 22,4 milliards à la fin de l’exercice 2017.

Le Directoire et le Conseil de Surveillance proposeront le versement d’un dividende de 3,90
euros (2,00 euros en 2016) par action ordinaire et de 3,96 euros (2,06 euros en 2016) par action préférentielle lors de l’Assemblée Générale Annuelle qui se tiendra le 3 mai 2018.

Perspectives pour 2018

Pour 2018, le Directoire de Volkswagen Group anticipe un léger ralentissement du rythme de la croissance économique mondiale et une tendance variable du marché des véhicules particuliers dans chacune des régions. Le Directoire estime que les livraisons aux clients de Volkswagen Group en 2018 dépasseront légèrement les chiffres de l’année précédente malgré un contexte de marché toujours difficile. Les défis de l'exercice en cours proviendront principalement de la situation économique, de la concurrence accrue, de la volatilité des taux de change et de la question du diesel. Un nouveau protocole de test plus long est également entré en vigueur en Europe pour déterminer les émissions polluantes et de CO2 ainsi que la consommation de carburant des véhicules particuliers et des véhicules utilitaires légers (WLTP).

Le Directoire estime que le chiffre d’affaires de Volkswagen Group pourrait enregistrer une hausse jusqu’à 5% par rapport à l’exercice précédent. En termes de résultat d'exploitation du Groupe, le Directoire prévoit une marge nette de 6,5 à 7,5 %.