Menu
> Volkswagen Group > Corporate > Ford et Volkswagen signent des ...

Communiqué de presse

10/06/2020

Ford et Volkswagen signent des accords en vue de projets conjoints portant sur les véhicules utilitaires, l’électrification et la conduite autonome
 

- Collaboration sur les véhicules utilitaires – fourgon urbain créé et construit par Volkswagen Véhicules Utilitaires, puis utilitaire de 1 tonne de charge utile conçu par Ford, plus le pick-up de taille moyenne de Volkswagen basé sur la plateforme du Ford Ranger – à compter de 2022
- Au cours du cycle de vie des produits, les entreprises prévoient de produire une quantité combinée de 8 millions d’unités pour les trois utilitaires inclus dans la relation commerciale
- À compter de 2023, Ford construira pour l’Europe un nouveau véhicule électrique basé sur la Plateforme Modulaire Électrique de Volkswagen, avec des prévisions de vente de 600 000 unités sur plusieurs années
- Après l’investissement de Volkswagen dans Argo AI la semaine dernière, Ford et Volkswagen collaboreront de manière indépendante avec l’entreprise pour développer des véhicules autonomes à grande échelle sur la base de la technologie innovante d’auto-conduite d’Argo AI
- La relation, qui n’implique pas de participation croisée entre les deux entreprises, devrait générer des gains de productivité significatifs pour chacune d’entre elles

Ford Motor Company et Volkswagen AG ont signé aujourd’hui des accords qui élargissent la portée de leur alliance mondiale, afin de répondre à l’évolution rapide des besoins de leurs clients respectifs en Europe et dans d’autres régions. Les deux entreprises pourront ainsi tirer parti de leurs forces complémentaires sur les segments des pick-up truck de taille moyenne et des véhicules utilitaires et électriques.


Ces projets d’accords avaient été annoncés par Ford et Volkswagen en juillet dernier.
 
L’alliance devrait améliorer l’expérience de possession des clients actuels et futurs en modernisant plus rapidement les offres de véhicules, en incorporant de nouvelles technologies adaptées, en proposant de meilleurs utilitaires et en offrant un plus grand choix de modèles. Les deux entreprises tablent sur une croissance continue de la demande mondiale de véhicules utilitaires et de véhicules électriques haute performance pour améliorer les économies d’échelle de leurs portefeuilles de produits respectifs.
 
L’alliance va :
  • Produire un pickup truck de taille moyenne conçu et construit par Ford, vendu par Volkswagen à compter de 2022 sous le nom d’Amarok dans la gamme de Volkswagen Véhicules Utilitaires
  • Renforcer les divisions véhicules utilitaires des deux entreprises dès 2021 – avec un fourgon de livraison urbaine basé sur le dernier Caddy, développé et construit par Volkswagen Véhicules Utilitaires, suivi d’un utilitaire de 1 tonne de charge utile créé par Ford
  • Conduire à la création, d’ici à 2023, d’un véhicule électrique Ford hautement différencié pour l’Europe, basé sur la Plateforme Modulaire Électrique (MEB) de Volkswagen, afin d’élargir l’offre zéro émission de Ford dans la région.
 
Au cours du cycle de vie des produits, les entreprises prévoient de produire une quantité combinée de 8 millions d’unités du pick-up truck de taille moyenne et des deux fourgons inclus dans la relation commerciale.
 
« À la lumière de la pandémie de COVID-19 et de son impact sur l’économie mondiale, il est plus que jamais crucial de sceller des alliances durables entre des entreprises solides, explique Herbert Diess, Président du Directoire du Groupe Volkswagen. Cette collaboration permettra de réduire les coûts de développement et donc d’élargir la distribution mondiale de véhicules électriques et utilitaires de manière à renforcer les positions des deux entreprises. »
 
« Cette alliance arrive à une période d’enthousiasme considérable pour la création de véhicules de plus en plus connectés dans un monde toujours plus intelligent, ajoute Jim Hackett, PDG de Ford. Cet enthousiasme ouvre la porte à l’innovation et à la résolution de nombreux problèmes de transport dans le monde, avec, à la clé, des bénéfices exceptionnels pour les clients, même si les entreprises doivent faire attention à l’utilisation qu’elles font de leur trésorerie. »
 
Ford et Volkswagen possèdent tous deux de solides activités mondiales de production de pick-up et de véhicules utilitaires, avec des gammes populaires telles que le Transit et le Ranger pour Ford et les modèles Transporter, Crafter, Caddy et Amarok pour Volkswagen.
 
« Le secteur des véhicules utilitaires est crucial pour Ford aujourd’hui, ce qui explique notre volonté d’accélérer le mouvement et de nous développer à ce niveau. Travailler avec Volkswagen sur ces plateformes apportera aux deux entreprises des avantages financiers significatifs dans des domaines tels que l’ingénierie, les usines et l’outillage, note Jim Farley, Directeur des Opérations de Ford. De son côté, Ford va, d’ici 2 ans, ajouter des versions électriques du Transit et du F-150 pour ses clients professionnels qui ont de plus en plus besoin de réduire leurs émissions et de bénéficier de la puissance de la connectivité, des données et de l’intelligence artificielle. »
 
« La collaboration avec Ford est une des principales composantes de notre stratégie GRIP 2025+ et de la transformation actuelle de Volkswagen Véhicules Utilitaires, ajoute Thomas Sedran, Président du Directoire de Volkswagen Véhicules Utilitaires. Cette coopération à long terme va renforcer notre excellent positionnement dans le secteur des véhicules utilitaires légers, particulièrement sur nos grands marchés européens, et prouve que nous appliquons notre plan avec succès, étape par étape. »
 
L’utilisation par Ford de l’architecture MEB de Volkswagen en Europe est une autre pierre angulaire de la stratégie électrique de Volkswagen et consolide les efforts menés par les deux entreprises pour satisfaire à leurs engagements en vertu de l’Accord de Paris 2015. Volkswagen et Ford prévoient d’explorer d’autres possibilités de coopération sur les véhicules électriques.
 
À compter de 2023, Ford pourrait livrer, sur plusieurs années, 600 000 véhicules électriques basés sur l’architecture MEB, qui est conçue pour que la motorisation électrique rime avec espace et performances. Développé par Ford à Cologne-Merkenich, le véhicule viendra rejoindre la Mustang Mach-E 100 % électrique de la marque, dont la sortie est prévue en 2021.
 
Les entreprises collaboreront également avec Argo AI à la création d’activités distinctes et expertes dans le domaine des véhicules autonomes, sur la base de la technologie d'auto-conduite de la société. La semaine dernière, Volkswagen a finalisé son investissement dans Argo AI, l’entreprise de Pittsburgh dans laquelle Ford possède déjà une participation et des intérêts de développement.
 
La décision, prise indépendamment par Volkswagen et Ford, d’investir dans Argo AI illustre parfaitement le leadership de l’entreprise et les progrès techniques de son système de conduite autonome et montre que les alliances peuvent favoriser le développement de technologies de pointe particulièrement exigeantes en temps et en ressources. Le système de conduite autonome d’Argo AI est le premier à disposer de plans de déploiement commerciaux en Europe et aux États-Unis. La présence mondiale de Ford et de Volkswagen offrira à la plateforme d’Argo AI le plus grand potentiel de déploiement géographique de toutes les technologies de conduite autonome à ce jour. La portée et l’échelle sont des facteurs importants dans le développement d’un système de conduite autonome robuste et rentable.
 
L’alliance Volkswagen-Ford n’implique pas de participation croisée entre les deux entreprises, qui restent concurrentes sur le marché.

Visuels

DB2020AL00723large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Plus de visuels