Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > Résultats > Volkswagen livre moins de véhicules ...

Communiqué de presse

13/03/2019

Volkswagen livre moins de véhicules mais gagne des parts de marché

- En février, les livraisons mondiales ont diminué de 2,2% par rapport à l'année précédente, pour s’établir à 398 100 véhicules
- Volkswagen gagne des parts de marché, malgré un marché sensible
- Livraisons en hausse en Allemagne, en Europe et en Amérique du Sud, en baisse en Amérique du Nord
- Croissance de la part de marché en Chine malgré le ralentissement des livraisons
- Jürgen Stackmann, membre du Directoire en charge des ventes : « Je suis convaincu que 2019 sera à nouveau une année fructueuse pour notre marque »


En février, la marque Volkswagen a livré 398 100 véhicules dans le monde, soit 2,2 % de moins qu’en février 2018. Sur un marché globalement sensible, Volkswagen a réussi à gagner des parts de marché dans le monde entier. La marque a livré davantage de véhicules en Allemagne (+3,4 %), en Europe (+1,8 %) et en Amérique du Sud (+45,6 %), mais a enregistré une baisse des livraisons en Amérique du Nord (-4,2 %) et en Chine (-8,8 %). Dans ce dernier pays, la marque gagne des parts malgré la forte sensibilité de l'ensemble du marché.

« Volkswagen a bien commencé l’année, indique Jürgen Stackmann, membre du Directoire en charge des ventes. La marque se développe mieux que l’ensemble du marché et nous continuons à gagner des parts de marché. Il est particulièrement gratifiant de constater que c’est également le cas en Chine. La situation dans ce pays reste, pour nous, la plus grande incertitude cette année. Au vu de nos carnets de commandes bien remplis et des nouveaux modèles qui s’annoncent, je ne doute cependant pas que 2019 sera une nouvelle année fructueuse pour notre marque. »

Résumé des livraisons par région et par pays en février :
          - En Europe, la marque Volkswagen a livré 130 900 véhicules, en hausse de 1,8 % par rapport au même mois de l’année dernière. La situation en Europe de l’Ouest est également positive. Globalement, Volkswagen a livré 110 600 véhicules dans cette région, ce qui représente une hausse de 2,5 % par rapport à l’année précédente. Au Royaume-Uni, les ventes ont connu une croissance particulièrement forte, en hausse de 16%.

          - Sur son marché domestique, l’Allemagne, la marque Volkswagen a terminé le mois de février avec une augmentation des ventes plus forte que celles du marché dans son ensemble : 42 300 véhicules ont été livrés, en hausse de 3,4 % par rapport à février 2018. La famille Tiguan (5 700 véhicules livrés), la Polo (5 400) et le nouveau T-Roc (plus de 4 500) se sont particulièrement bien comportés.

          - En Europe centrale et de l’Est, les livraisons affichent une légère baisse. Volkswagen y a livré 20 300 véhicules à ses clients, soit 1,9 % de moins qu’en février 2018. La Russie s’avère une fois encore être un marché particulièrement solide pour Volkswagen. La marque y a livré 7 300 véhicules, en hausse de 3,9 %.

En Amérique du Nord, Volkswagen a livré 40 200 véhicules à ses clients, soit une baisse de 4,2 % par rapport à février 2018. Aux États-Unis, Volkswagen a enregistré une baisse de 3,6 % avec 25 700 véhicules livrés. Le best-seller de la marque est le Tiguan (8 100 unités), tandis que les SUV représentent plus de la moitié des véhicules Volkswagen livrés en février. La nouvelle Jetta reste également un modèle très apprécié avec des livraisons en hausse de 55 %. Au Mexique, la situation reste difficile : les livraisons ont diminué de 7,3 % par rapport au même mois l’année précédente.

La région Amérique du Sud a repris la voie de la croissance après la légère baisse enregistrée en janvier. Pas moins de 32 300 véhicules ont été livrés en février, en hausse de 45,6 % par rapport au même mois l’année dernière. Cette croissance est uniquement attribuable au plus grand marché individuel : le Brésil. Dans ce pays, en effet, 24 200 nouveaux véhicules ont été vendus aux clients, soit une hausse de 143,3 %. Outre les très bonnes performances de la marque, cette hausse substantielle résulte du passage à une nouvelle méthode de rapport interne en Amérique du Sud. En Argentine, le marché dans son ensemble a continué à régresser en raison de la situation économique tendue. Les livraisons de la marque Volkswagen en ont également été affectées puisque le nombre de véhicules livrés a baissé de 46,9 % par rapport à février 2018.

Dans la région Asie-Pacifique, Volkswagen a livré 183 900 véhicules, soit 8,6 % de moins qu’en février 2018. L’évolution globale a été largement dominée par la situation générale du marché chinois qui reste tendue. Les clients restent réticents à l’achat. Volkswagen a néanmoins réussi à améliorer sa part de marché avec 172 500 véhicules livrés en février (-8,8%).

Visuels

DB2019NR00231large-jpg
Visualiser
Télécharger : Haute Définition