Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Résultats > Volkswagen table sur 22 millions ...

Communiqué de presse

12/03/2019

Volkswagen table sur 22 millions de véhicules électriques en 10 ans

- Près de 70 nouveaux modèles électriques d’ici à 2028 au lieu des 50 prévus précédemment
- Le vaste programme de décarbonisation du Groupe Volkswagen est approuvé
- Le Groupe Volkswagen cible une neutralité totale en CO2 d’ici à 2050
- M. Herbert Diess : « Le changement entrepris chez Volkswagen va être radical. Nous avons décidé d’assumer la responsabilité des tendances clés de l’avenir, particulièrement en ce qui concerne la protection du climat. »


Le Groupe Volkswagen poursuit sur la voie du changement fondamental dans le secteur de la mobilité individuelle en optant systématiquement pour des motorisations électriques. Le Groupe prévoit de lancer près de 70 nouveaux modèles électriques sur 10 ans au lieu des 50 prévus précédemment. Résultat, les prévisions en termes de nombre de véhicules construits sur les plateformes électriques du Groupe au cours des dix prochaines années sont passées de 15 millions à 22 millions. Le développement de l’électro-mobilité est une composante essentielle pour parvenir à un bilan neutre en CO2. Volkswagen a approuvé un vaste programme de décarbonisation qui vise la neutralité totale en CO2 d’ici à 2050 dans tous les secteurs, de la flotte de véhicules à la production sans oublier l’administration. Volkswagen s’engage donc pleinement en faveur des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

« Nous avons décidé d’assumer la responsabilité des grandes tendances de l'avenir, particulièrement en ce qui concerne la protection du climat, explique Dr Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen AG. Nous nous basons, pour cela, sur les objectifs de l’Accord de Paris. Dans les années à venir, nous alignerons systématiquement la production et les autres étapes de la chaîne de valeur sur la neutralité en CO2, afin de contribuer à la limitation du réchauffement climatique. Volkswagen a pour objectif d’offrir la mobilité individuelle à des millions de personnes dans les années à venir, mais il doit s’agir d'une mobilité individuelle plus sûre, plus propre et entièrement connectée. Pour pouvoir entreprendre les investissements nécessaires à cette offensive électrique, nous devons continuer à améliorer notre efficacité et nos performances dans tous les domaines.»

Visant une décarbonisation totale d’ici à 2050, le Groupe Volkswagen s’est fixé un certain nombre de paliers à atteindre dans tous les secteurs pour les années à venir. Les mesures prises sont basées sur trois principes : tout d’abord, une réduction efficace et durable des émissions de CO2. Deuxièmement, la transition vers des sources d’énergie renouvelable pour l’approvisionnement en électricité. Et enfin, la compensation des émissions qui ne peuvent pas être évitées. Par exemple, pour améliorer l’équilibre en CO2 des véhicules tout au long de leur cycle de vie, Volkswagen a déjà commencé à travailler sur la chaîne d’approvisionnement.
Une feuille de route détaillée est en cours d’élaboration. Un potentiel significatif existe notamment au niveau des approvisionnements en acier et en aluminium.

L’objectif 2025 consiste à réduire de 30 % l’empreinte en CO2 de la flotte de véhicules sur l’ensemble du cycle de vie par rapport aux valeurs de 2015. Volkswagen est donc en train d’électrifier son portefeuille de véhicules, avec des investissements qui devraient se monter, rien que pour ce secteur, à plus de 30 milliards d’euros d’ici à 2023. La part des véhicules électriques dans le parc de véhicules du Groupe devrait, quant à elle, atteindre au moins 40 % d’ici à 2030. Les premiers véhicules électriques de nouvelle génération entreront en production cette année : l’AUDI e-tron1* sera suivie de la Porsche Taycan2*. Les réservations portant sur ces modèles atteignent déjà 20 000 unités. D’autres véhicules électriques seront intégrés aux produits conventionnels avec les sorties progressives des membres de la famille Volkswagen ID. Les modèles de cette première vague seront l’ID. CROZZ2*, la SEAT el-born2*, la SKODA Vision E2*, l’ID. BUZZ2* et l’ID. VIZZION2*.

Pour appuyer cette offensive électrique, le choix s’est porté sur LG Chem, SKI, CATL et Samsung pour la production des cellules de batteries. Conscient de la hausse constante de la demande, Volkswagen envisage également d’acquérir une participation dans des installations de production de cellules de batterie en Europe. À moyen terme, les batteries à l'état solide présentent, elles aussi, un fort potentiel. L’objectif, pour cette technologie, est de mettre en place une production de niveau industriel en association avec notre partenaire QuantumScape.

Dans le même temps, les émissions de CO2 de toutes les usines devront être réduites de 50 % d’ici à 2025 par rapport au niveau de 2010. La conversion de la centrale électrique de Wolfsburg, qui passera du charbon au gaz, devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 1,5 million de tonnes par an à compter de 2023. Un parfait exemple de neutralité en CO2 concerne les activités de production d’Audi sur le site de Bruxelles. Non seulement l’usine de Zwickau deviendra la principale implantation de la plateforme modulaire électrique (MEB), mais l’ID. qui y sera construite sera livrée au client avec un bilan neutre en CO2.

La MEB est au cœur de l’offensive électrique de Volkswagen. Pour réduire significativement le coût de l’électro-mobilité, le constructeur a décidé de lancer des partenariats qui permettront d’élargir au maximum l’utilisation de la MEB et les économies d’échelle associées. La mobilité individuelle deviendra ainsi abordable et pourra également être intégrée aux produits conventionnels. Récemment annoncée au Salon de l’Automobile de Genève, la coopération prévue avec la société e.GO Mobile AG, basée à Aachen, est un parfait exemple de ce genre de partenariat.

Pour favoriser encore plus le développement de l’électro-mobilité, Volkswagen va installer 400 stations de charge rapide le long des principales routes et autoroutes européennes d’ici à 2020, en collaboration avec ses partenaires de IONITY. Une centaine de ces stations seront situées en Allemagne, ce qui signifie que les automobilistes disposeront d’une station tous les 120 km. Elli (Electric Life), la nouvelle filiale de Volkswagen, proposera également des Wallbox à domicile utilisant de l’électricité verte (en Allemagne, au départ). Pour compléter le tout, 3 500 points de charge seront installés sur les parkings des salariés dans toutes les usines du Groupe, sans oublier les différentes possibilités de charge chez les Distributeurs.

1* AUDI e-tron1 : consommation électrique en cycle mixte en kWh/100 km* : 26,2-22,6 (WLTP) ; 24,6-23,7 (NEDC) ; émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 0. * Les chiffres dépendent du niveau d’équipement choisi.
2* Porsche Taycan, SKODA Vision E, ID. CROZZ, ID. BUZZ, ID. VIZZION : études proches de la série.