Menu
> Volkswagen Group > Corporate > Volkswagen prolonge la suspension de ...

Communiqué de presse

27/03/2020

Volkswagen prolonge la suspension de la production

- La suspension de la production a été prolongée de quatre jours jusqu’au 9 avril dans les usines allemandes des marques Volkswagen Véhicules Particuliers, Volkswagen Véhicules Utilitaires et Volkswagen Group Components.
- Volkswagen réagit notamment à la baisse de la demande sur le marché automobile et aux difficultés auxquelles la chaîne d’approvisionnement est confrontée
- Andreas Tostmann : « Nous travaillons sur une série de mesures qui nous permettront de reprendre rapidement la production de véhicules ».

Les marques Volkswagen Véhicules Particuliers, Volkswagen Véhicules Utilitaires et Volkswagen Group Components prolongent de quatre jours la suspension de la production dans leurs usines allemandes, notamment en raison de la baisse continue de la demande de véhicules et des difficultés auxquelles la chaîne d’approvisionnement est confrontée. Une demande de prolongation du chômage partiel pour un total de 80 000 employés de Volkswagen AG a été déposée. Il est prévu de mettre fin au chômage partiel avec l'équipe de nuit du 9 au 10 avril. Les usines concernées sont celles de Dresde, Emden, Osnabrück, Wolfsburg et Zwickau ainsi que l’usine de Volkswagen Véhicules Utilitaires à Hanovre, les usines de Volkswagen Group Components à Brunswick, Kassel, Salzgitter, Chemnitz et Hanovre et les usines allemandes de SITECH. Dans le même temps, le Groupe se prépare activement à la reprise de la production. Dans ce contexte, la protection des salariés sera, une fois encore, significativement renforcée.

 
« La santé de nos salariés est notre principale priorité, déclare Andreas Tostmann, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge de la Production et de la Logistique. Nous ferons en sorte qu’ils retrouvent des lieux de travail sûrs lorsque les activités de production et de logistique reprendront. Notre Comité de réflexion travaille sur toute une série de mesures, auxquelles nous intégrons le fruit de notre expérience en Chine où pratiquement toutes nos usines ont maintenant repris la production et où le marché semble peu à peu revenir à la normale. À ce jour, il n’y a eu aucun cas de coronavirus chez nos employés en Chine. »