Menu
> Volkswagen Véhicules Utilitaires > Modèles Véhicules Utilitaires Transporter Van > Mise à jour d’une icône  ...

Dossier de presse

29/08/2019

Mise à jour d’une icône  – Le Combi 6.1
Le premier Combi numérique prend la route

- Semi-automatique : la nouvelle direction assistée électromécanique autorise des systèmes d’aide à la conduite à direction active
- « We Connect » : l’Online Connectivity Unit ouvre la voie à de nouveaux services et fonctions utilisant Internet
- Connecté : le « Digital Cockpit » et les systèmes d’infodivertissement fusionnent au profit d’un poste de travail numérique
- Tous les modèles du Combi 6.1 équipés du 2.0 TDI remplissent la nouvelle norme antipollution Euro 6d TEMP-EAVP
 
Hanovre, août 2019 – Le Combi : à l’origine d’une nouvelle classe. Vendu à douze millions d’exemplaires à travers le monde. L’incarnation du principe « form follows function ». Présentée à la presse en 1949, la toute première version (T1) réussissait ce pari génial d’associer utilisation maximale de l’espace et design ultra-limpide. Le Bauhaus sur roues. L’ADN d’une icône depuis six générations. Volkswagen Véhicules Utilitaires fait entrer aujourd’hui le modèle culte dans l’ère du numérique. Bienvenue au T6.1. Mise à jour d’une icône. Le Combi 6.1 se connecte à Internet, informe ses passagers de manière entièrement numérique (en option), offre des fonctions de conduite partiellement automatisées, voit ses équipements mis à jour et son design rafraîchi. La précommande commencera sous peu dans les premiers pays et le lancement sur le marché est prévu pour cet automne. D’ici là s’ouvre une période qui appartient traditionnellement à la presse, laquelle pourra tester le nouveau Combi 6.1 pour la première fois. Soixante-dix ans séparent la présentation du T1 à la presse et celle du T6.1 – aucun autre véhicule utilitaire n’aura été disponible sur le marché en continu pendant aussi longtemps. Et aucun autre, de ce fait, n’a pu atteindre une telle maturité.
 
Le Combi 6.1 est hyperconnecté. Par défaut.
Volkswagen Véhicules Utilitaires a connecté le Combi 6.1 au monde extérieur comme jamais auparavant. Entièrement redessiné, le tableau de bord du Combi 6.1 est proposé pour la première fois avec des instruments entièrement numériques : le « Digital Cockpit ». Sur le même axe visuel se trouvent les tout nouveaux systèmes de la « plateforme modulaire d’infodivertissement » (MIB2 et MIB3). Ensemble, le « Digital Cockpit » et le système d’infodivertissement forment une nouvelle architecture numérique. Tous les systèmes d’infodivertissement sont reliés au calculateur pour module d’appel d’urgence et unité de communication (Online Connectivity Unit ou OCU). Une eSIM y est intégrée. L’OCU établit une interface avec un nouveau bouquet de fonctions et services en ligne, rassemblés sous l’appellation « We Connect » ou « We Connect Plus ». Les entreprises, quant à elles, peuvent utiliser les services de « We Connect Fleet » pour gérer leur flotte de véhicules. De manière générale, on retiendra que la connexion permet d’utiliser de toutes nouvelles technologies au sein du Combi 6.1, comme une commande vocale naturelle : il suffit de dire « Hey Volkswagen » pour que le T6.1 se mette à votre écoute. Prenons l’exemple de la navigation : au lieu de taper une destination au clavier de l’écran, il suffit de demander « Je souhaite aller au Rijksmuseum à Amsterdam ». Grâce à la commande vocale naturelle, le Combi 6.1 ouvre un nouveau niveau d’opération intuitif important.
 
Le Combi 6.1 propose un poste de travail encore amélioré
En plus de répondre aux attentes en matière d’interface numérique, le nouveau tableau de bord satisfait aux tests de praticité au quotidien. En effet, il intègre désormais un rangement supplémentaire devant le conducteur, ainsi qu’un casier ouvert plus grand doublé d’un rangement supplémentaire devant le passager avant. Autre nouveauté : les porte-gobelets au niveau des montants A, ainsi qu’un rangement plus grand pour le smartphone avec interface de recharge (inductive en option). Un détail montre le souci de la perfection : les diffuseurs d’air sur la planche de bord peuvent désormais se régler avec un curseur dans toutes les directions, tout en étant simultanément ouverts ou fermés. Jusqu’à présent, il fallait un deuxième curseur pour régler l’ouverture/fermeture. Les volants proposés ont été eux aussi revus. Le nouveau volant multifonction, par exemple, comporte désormais une touche « View » pour alterner d’un seul clic entre les différentes configurations d’affichage sur le « Digital Cockpit ».
 
Le Combi 6.1 possède une direction électromécanique
Le T6.1 embarque pour la première fois une direction assistée électromécanique, avec deux avantages majeurs. Contrairement à l’ancien système hydraulique, la nouvelle direction peut être pilotée en fonction des besoins, ce qui réduit la consommation de carburant. Dans le même temps, la possibilité d’être pilotée ouvre la voie à une multitude de systèmes d’aide à la conduite. Exemple no 1 : l’assistant de maintien de voie « Lane Assist ». Grâce à une caméra, il enregistre les délimitations de voie et aide le conducteur à rester sur sa voie. Exemple no 2 : l’assistant aux manœuvres de stationnement « Park Assist ». Il simplifie les manœuvres d’accès et de sortie d’une place de stationnement. Lorsque le système est activé, le Combi 6.1 s’engage dans la place de stationnement ou en sort automatiquement, le conducteur n’ayant plus qu’à actionner l’accélérateur et la pédale de frein, ainsi qu’à surveiller les environs. Exemple no 3 : l’assistant aux manœuvres avec remorque « Trailer Assist ». Tous les modèles de la gamme sont destinés à être utilisés comme véhicules tracteurs, avec un poids tracté allant jusqu’à 2 500 kg. Désormais, le « Trailer Assist » facilite grandement les manœuvres avec remorque à bord du T6.1. Il déleste le conducteur de la tâche consistant à tourner le volant à gauche pour qu’une remorque tourne à droite en marche arrière et inversement. En utilisant le bouton rotatif du système de réglage électrique du rétroviseur extérieur, tel un joystick, et en visualisant l’affichage sur le poste de conduite, le conducteur règle l’angle sur lequel l’ensemble véhicule-remorque doit s’aligner pour reculer. Le Combi 6.1 se charge ensuite des manœuvres en agissant sur le volant.
 
Le Combi 6.1 est maniable et confortable
La direction assistée électromécanique possède une démultiplication plus directe que les systèmes de direction qui équipaient les modèles précédents. C’est ce qui rend le Combi 6.1 sensiblement plus agile et plus précis. Afin d’utiliser au mieux le potentiel du nouveau système de direction en combinaison avec la nouvelle gamme de pneumatiques à faible résistance au roulement, les réglages des trains roulants, conventionnels ou pilotés, ont été optimisés au bénéfice du confort et du comportement dynamique. L’arrivée de la régulation adaptative des trains roulants DCC de deuxième génération a élargi les possibilités de réglage. Le conducteur peut désormais utiliser la sélection du profil de conduite pour régler l’amortissement tel qu’il le souhaite, presque en continu à l’aide d’un curseur. Sur les trains roulants conventionnels, les forces d’amortissement sont réglées en fonction du débattement, assurant ainsi la stabilisation harmonieuse du T6.1 quel que soit l’état de chargement. Les systèmes antipatinage et de régulation de freinage existants ont hérité en supplément de la fonction XDS, qui améliore encore davantage la maniabilité et les caractéristiques de traction du Combi 6.1 grâce à de subtiles interventions de freinage. Grâce à l’association de la direction assistée électromécanique, des systèmes de contrôle dynamique et des réglages de trains roulants affinés, le T6.1 se distingue par une amélioration significative de la maniabilité et de l’agrément de conduite, tout en proposant le confort de conduite habituel – y compris sur trajets longs.
 
Le Combi 6.1 voit et perçoit son environnement
La gamme des nouveaux systèmes d’aide à la conduite est complétée par un système de détection de la signalisation routière. De plus, pour que les manœuvres manuelles se déroulent sans encombre, le système de protection latérale du Crafter a été adapté pour le T6.1.
Il fait appel à des capteurs à ultrasons pour minimiser les risques de dommages. L’assistant de sortie de stationnement prévient les accidents survenant en marche arrière : il envoie une alerte si des véhicules, mais aussi des piétons ou des vélos s’approchent par les côtés dans la zone arrière. Sans réaction de la part du conducteur, le système interagit de lui-même par une intervention de freinage. Également de série et inédit dans la gamme, l’assistant de vent latéral stabilise le véhicule de façon automatique quand le vent latéral vire à la tempête. Autre nouveauté : l’ACC (régulateur de distance automatique), disponible en option, inclut désormais une fonction stop&go lorsqu’il est associé à une boîte DSG. En ville ou dans les embouteillages, le Combi 6.1 avance ainsi de manière automatique dès que le véhicule précédent reprend sa progression.
 
Le Combi 6.1 mise sur les TDI ultramodernes
Le Combi est entraîné par des moteurs diesels ultramodernes. Les turbodiesels efficaces à injection directe (TDI) seront déclinés dans les puissances 90 ch (66 kW), 110 ch (81 kW), 150 ch (110 kW) et 198 ch (146 kW). À partir de 150 ch, les TDI peuvent être associés à la transmission intégrale 4MOTION. Tous les Combi 6.1 à moteur TDI remplissent la toute nouvelle norme antipollution Euro 6d TEMP-EAVP.
 
Vous trouverez le dossier de presse dans son intégralité, la présentation pressse ainsi que les tarifs du Transporter 6.1 et de la Caravelle 6.1 en téléchargement ci-joints. Les tarifs du Multivan 6.1 seront disponibles courant septembre.