Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Rallye Italie-Sardaigne : Latvala, Ogier ...

Communiqué de presse

11/06/2016

Rallye Italie-Sardaigne : Latvala, Ogier et Mikkelsen aux deuxième, troisième et quatrième places après la première journée

Six changements de leaders se sont produits au cours des neuf premières spéciales du Rallye d’Italie-Sardaigne marquées par la bataille opposant Volkswagen à Hyundai. Les constants changements de leaders ont tenu les fans en haleine vendredi en particulier avec le duel entre Latvala et Neuville. Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) et Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) occupent les deuxième, troisième et quatrième places du classement provisoire. Un choix de pneus audacieux accompli le matin pour la première boucle de quatre spéciales, un excellent rythme en course et une équipe déterminée ont permis ce résultat groupé à l’issue de la première journée malgré le désavantage d’avoir à ouvrir la route.


Entamer la matinée avec principalement des pneus tendres était la bonne décision pour Ogier et Mikkelsen qui étaient premiers et deuxièmes à s’élancer sur la route et devaient donc se battre avec une faible adhérence. Latvala a opté pour une combinaison de pneus Michelin durs et tendres ce qui était le bon choix sachant qu’il était sixième dans l’ordre de départ. Latvala/Anttila concèdent 11,1 secondes aux leaders Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B, Hyundai) après avoir accompli 104,86 des 324,60 kilomètres chronométrés de ce rallye, et ils sont donc bien placés pour tenter d’enlever ce qui serait leur deuxième victoire cette saison.



Ils ont dit


Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Je suis content. Cela s’est mieux passé que prévu. Julien et moi avons tiré le maximum de cette journée. Nous voulions devancer Andreas (Mikkelsen) et Mads (Østberg), et c’est ce que nous avons fait même si nous n’avons pas une avance considérable. Les spéciales sont très exigeantes sur le plan du pilotage, elles sont très étroites, cassantes et offraient peu d’adhérence, en particulier ce matin. C’est pourquoi nous avons pris un risque en optant pour des pneus plus tendres dans la première boucle. Ce risque a payé.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Le rallye d’Italie en Sardaigne est un des plus difficiles du calendrier. Il faut vraiment chercher à préserver sa voiture. Et puis il y la chaleur élevée. Nous n’avons pas parfaitement préservé nos pneus aujourd’hui ce qui fait que nous n’avons pas été en mesure d’attaquer pleinement jusqu’à la dernière spéciale. Je suis malgré tout satisfait du résultat. Nous allons faire quelques petits changements sur la Polo R WRC pour demain. Ce sera une nouvelle journée difficile pour tout le monde et nous allons essayer de réduire notre écart avec Thierry Neuville.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Nous avons fait un choix de pneus agressif ce matin en optant pour quatre pneus tendres et un plus dur. C’était la bonne décision mais malheureusement nous n’avons pas pu l’exploiter complètement. Nous n’avons pas eu assez de temps pour monter les bons pneus avant la dernière spéciale de la première boucle que nous avons couru avec un pneu qui était très usé. Le rallye était complètement diffèrent dans l’après-midi, même si on reprenait les mêmes routes. Il y avait tellement plus de grip ! Nous restons au contact des leaders et un podium est possible. Nous pouvions difficilement faire plus et nous sommes donc contents.”


Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Nos pilotes ont fait un choix de pneus agressif ce matin afin de compenser leurs positions de départ désavantageuses. Cela a payé. Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen ont réussi à limiter le temps perdu en raison de leurs positions. Ils restent au contact avec les leaders et sont bien placés pour se battre pour le podium. Jari-Matti Latvala a également tiré beaucoup de cette première journée. Actuellement deuxième, il va se battre pour la victoire jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce fut dans l’ensemble une bonne journée pour Volkswagen.”



Classement provisoire Jour 1

01. Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (B/B), Hyundai, 1h 14m 03.2s

02. Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Volkswagen, + 11.1s

03. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, + 40.3s

04. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 57.5s

05. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 58.5s

06. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 1m 18.6s

07. Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford, + 2m 32.5s

08. Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford, + 2m 35.6s

09. Umberto Scandola/Guido D‘Amore (I/I), Škoda, + 2m 35.9s

10. Esapekka Lappi/Janne Ferm (FIN/FIN), Škoda, + 2m 39.2s


Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition