Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Rallye de Suède : Volkswagen ...

Communiqué de presse

12/02/2016

Rallye de Suède : Volkswagen en tête au terme de la première journée

Des conditions piégeuses maîtrisées aussi bien que possible en Suède : Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) sont en tête après la première journée de la grande course hivernale. Dans des conditions extrêmement difficiles à anticiper, les triples champions du monde et leaders du championnat 2016, ont pris les commandes du classement provisoire avec 26,9 secondes d’avance sur Hayden Paddon/John Kennard (NZ/NZ, Hyundai) et 33,7 secondes sur Mads Østberg/Ola Flœne (N/N, M-Sport-Ford).


Alors que près de la moitié de la distance totale a été couverte, Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) figurent à la sixième place à 42,0 secondes de l’équipage de tête. Mais avec seulement 15 secondes de retard sur la seconde place, ils restent en lice pour le podium. Au volant de la troisième Polo R WRC, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila ont été freinés dans leur élan par le bris d’un arbre de transmission survenu dès la première épreuve chronométrée. Ils ont ensuite dû abandonner après le bris d’une suspension mais ils reprendront la course samedi dans le cadre de la règlementation Rally 2.


Plusieurs épreuves spéciales du Rallye de Suède ont été annulées avant le départ de l’épreuve en raison des températures inhabituellement élevées et de la pluie persistante qui est tombée dans la période précédant la course. Bien qu’ayant fait le maximum pour que les conditions de terrain soient les meilleures possibles vendredi, les organisateurs ne pouvaient qu’espérer que la météo soit plus favorable pour la première journée de compétition. Les 118,36 kilomètres de spéciales accomplis vendredi représentent près de la moitié de la distance totale du Rallye de Suède 2016.


Ils ont dit



Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Cette journée s’est bien passée dans l’ensemble. Les conditions étaient loin d’être faciles, en particulier cet après-midi car nous étions les premiers à nous élancer sur la route et à balayer la neige fraiche pour les compétiteurs qui nous suivaient. J’ai attaqué au maximum dès le départ car je savais que nous pourrions perdre du temps dans l’après-midi. Nous avons été très chanceux ce matin dans l’ES4, ‘Svullrya’, où nous avons été surpris par une coulée d’eau et où, heureusement, nous ne sommes sortis que légèrement de la route et avons perdu peu de temps. Une journée riche en événements mais dont nous sommes satisfaits.”


Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“A environ deux kilomètres de la fin de la première spéciale, un arbre de transmission avant s’est mis à dysfonctionner après la réception d’un saut. Conduire avec seulement deux roues arrière motrices dans de telles conditions de terrain est très difficile et il était impossible d’éviter de perdre beaucoup de temps. Le rallye était déjà quasiment fini alors que nous venions tout juste de commencer. Ensuite, la suspension a été endommagée dans la dernière spéciale de l’après-midi. C’est décevant mais en tant que sportif, on se doit d’aller de l’avant et de repartir à l’attaque la fois suivante.”


Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Nous avons commis quelques erreurs aujourd’hui. Le fait que nous ne soyons pas mieux classés est entièrement de ma faute. La première erreur dans la quatrième spéciale aurait pu arriver à n’importe qui ouvrant la route, comme mon équipier Sébastien Ogier et moi le faisions. Nous sommes sortis sur une coulée d’eau impossible à prévoir et nous avons eu de la chance de pouvoir reprendre la route. J’ai aussi fait un tête-à-queue, endommagé l’avant de la Polo, et j’ai ensuite été tout simplement trop prudent. Nous avons malgré tout une bonne chance de finir sur le podium. Nous allons nous battre pour cela demain et dimanche.”



Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport

“Tout d’abord, je voudrais dire un grand bravo aux organisateurs. Ils ont vraiment sorti le grand jeu pour que le rallye puisse avoir lieu. Grâce à leurs remarquables efforts, ils ont réussi à surmonter des conditions climatiques inhabituelles en cette saison en Suède. Les conditions étaient extrêmement difficiles pour les organisateurs mais aussi pour les pilotes et copilotes. Après les reconnaissances, les routes ont été aplanies et arrosées d’eau qui a gelé durant la nuit. Nous avons ensuite eu de fortes chutes de neige aujourd’hui rendant les conditions imprévisibles. La performance de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia qui ouvraient la route n’en est que plus remarquable. Leurs équipiers, Andreas Mikkelsen et Anders Jæger sont sortis de la route mais ils ont perdu plus de temps. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont eu la malchance de subir très tôt le bris d’un arbre de transmission puis d’une suspension plus tard dans la journée. Malgré ces problèmes mineurs, nous sommes satisfaits du résultat au terme d’une journée aussi difficile.”


Classement provisoire


01. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen, 1h 03m 10.6s

02. Hayden Paddon/John Kennard (NZ/NZ), Hyundai, + 26.9s

03. Mads Østberg/Ola Fløene (N/N), Ford, + 33.7s

04. Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford, + 34.8s

05. Dani Sordo/Marc Martí (E/E), Hyundai, + 38.2s

06. Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), Volkswagen, + 42.0s

07. Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford, + 1m 36.9s

08. Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Citroën, + 1m 38.8s

09. Eric Camilli/Nicolas Klinger (F/F), Ford, + 2m 43.5s

10. Lorenzo Bertelli/Simone Scattolin (I/I), Ford, + 3m 08.6s

Visuels

Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition