Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen > > Prêts pour le décollage : ...

Communiqué de presse

23/07/2016

Prêts pour le décollage : les pilotes Volkswagen en pleine forme avant le Rallye de Finlande

Des milliers de sauts au pays des 1000 lacs. L’équipe Volkswagen est fin prête avec ses trois équipages pour le challenge du Rallye de Finlande. Cette prochaine manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA est la plus rapide de la saison. Elle se déroulera du 28 au 31 juillet prochain, juste après le Rallye de Pologne qui constitue la deuxième course la plus rapide de l’année. Les trois équipages du constructeur de Wolfsburg constitués par Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN) et Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N) ont tous gagné au moins une fois une de ces deux compétitions au cours des trois dernières années. La Polo R WRC reste ainsi invaincue en Pologne comme en Finlande. Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila ont contribué à cette série de victoires en gagnant à domicile en 2014 et 2015. Leur objectif est de réaliser le coup du chapeau en 2016. Le parcours de cette prochaine édition comporte 24 épreuves spéciales totalisant 333,6 kilomètres courus pied au plancher sur des routes au revêtement de terre presque aussi dur que de l’asphalte.


“Plus de 70 sauts soit plus de 30 secondes dans les airs, telles sont les caractéristiques d’une des spéciales du Rallye de Finlande, la fameuse épreuve nommée ‘Ouninpohja’,” déclare le Directeur de Volkswagen Motorsport, Jost Capito. “Les pilotes et copilotes doivent être à la fois extrêmement précis et intelligents pour maîtriser ce challenge unique en son genre. Le rôle du pilote est encore plus important en Finlande que dans nombre d’autres rallyes. Nous abordons la seconde moitié de la saison en sachant que nous pouvons nous appuyer sur nos trois équipages qui ont déjà gagné au moins une fois cette année et qui sont au sommet de leur forme. Le fait que nous restions invaincus dans les deux courses les plus rapides du calendrier que sont la Pologne et la Finlande, nous donne encore une motivation supplémentaire.”


Dérives, sauts, accélérateur à fond : les caractéristiques du Rallye de Finlande


En 2015, le Rallye de Finlande est devenu le rallye WRC le plus rapide de tous les temps. Avec une vitesse moyenne de 125,44 km/h, jamais un équipage n’avait roulé aussi vite que Jari-Matti Latvala and Miikka Anttila sur l’ensemble d’une compétition. Remportée par Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, la dernière spéciale Power Stage a même été courue à une remarquable vitesse moyenne de 135,25 km/h. Ce tempo impressionnant qui a valu au Rallye de Finlande le surnom de Grand Prix de F1 sur Terre, exige une précision absolue de la part du pilote. Mais alors que l’angle de dérive en courbe d’une Formule 1 n’excède pas 4° dans des conditions normales, celui des voitures de rallye oscille entre 10 et 15°. Il est de ce fait très important que les voitures WRC soient placées le plus parfaitement possible avant chaque saut. Lorsque la voiture décolle, les pilotes et copilotes sont réduits aux rôles de simples passagers pendant quelques dixièmes de seconde. En 2013, les voitures WRC ont décollé plus de 70 fois dans la fameuse spéciale ‘Ouninpohja’ ce qui représentait en tout plus d’une demi-minute dans les airs. Pour cette raison, une précision absolue est obligatoire à environ 200 km/h.


Trois victoires à domicile pour Latvala dont deux consécutives


Actuellement à égalité avec Juha Kankkunen au palmarès de victoires en Finlande, Jari-Matti Latvala rejoindrait deux autres compatriotes de légende en gagnant une quatrième fois : Hannu Mikkola et Tommi Mäkinen. Markku Alén a quant à lui gagné six fois cette grande classique tandis que le pilote d’essai et de développement Marcus Grönholm s’y est imposé à sept reprises. L’association Latvala, Anttila et Volkswagen reste à battre depuis 2014.


Mikkelsen arrive en Finlande avec du vent dans les voiles


Andreas Mikkelsen et Anders Jæger ont réalisé une performance singulière au récent Rallye de Pologne en devenant les premiers depuis le début de l’année 2016 à gagner un rallye sur terre alors qu’ils figuraient parmi les trois premiers dans l’ordre de départ. Cette victoire a donné aux deux amis d’enfance une dose de confiance supplémentaire avant la Finlande où leur objectif sera d’obtenir leur premier podium dans cette épreuve. A ce jour, le meilleur résultat de Mikkelsen dans la « grande course de Jyväskylä» est une quatrième place en 2014.


Leader du championnat depuis 30 rallyes, Ogier aborde la seconde moitié de la saison avec une avance confortable


Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont toujours figuré en tête du championnat depuis mars 2014 soit 30 rallyes consécutifs. Après la première moitié de la saison, ils possèdent 51 points d’avance sur les deuxièmes du classement provisoire, Andreas Mikkelsen/Anders Jæger. Une victoire dans un rallye vaut 25 points auxquels peuvent s’ajouter les 3 points attribués aux vainqueurs de la Power Stage. En tant que leaders du championnat, les deux Français ont le privilège peu envié de s’élancer les premiers sur la route, une position qui exclut virtuellement la possibilité de gagner un rallye sur terre. S’ils s’imposaient en Finlande, les champions du monde signeraient leur deuxième succès dans cette épreuve après celui enlevé en 2013.

Visuels

Photo 1
Visualiser
Télécharger : Haute Définition
Photo 2
Visualiser
Télécharger : Haute Définition