Espace Media Volkswagen France
> Volkswagen Group > Corporate > « En 2017, nous avons parcouru ...

Communiqué de presse

30/11/2017

« En 2017, nous avons parcouru un long chemin. Maintenant, notre travail consiste à poursuivre sur la même voie ! », déclarent Matthias Müller et Bernd Osterloh.

  • Mise en œuvre systématique de la stratégie TOGETHER – Strategy 2025; Lancement réussi de la feuille de route de l’ère de l’électro-mobilité et nombreux projets d’avenir
  • Le cycle de planification adopté récemment pour la période jusqu'en 2022 annonce un retour partiel à la normalité
  • Des défis majeurs restent à relever malgré les bons résultats de vente et la solide situation financière
  • « Les questions de culture, de conformité et d’intégrité font partie intégrante de notre entreprise » – Hans Dieter Pötsch, Président du Conseil de Surveillance
  • « Volkswagen va de l’avant grâce au travail de ses salariés. Nous leur devons le plus grand respect » – Bernd Osterloh, Président du Comité d’Entreprise


S’adressant aux salariés lors de la dernière réunion de travail à Wolfsburg, Matthias Müller, Président du Directoire du Groupe Volkswagen, et Bernd Osterloh, Président du Groupe et du Comité Central d’Entreprise, ont fait le bilan sur l’année difficile qui vient de s’écouler. Au nom de l’ensemble du Directoire, Matthias Müller a remercié les 630 000 salariés de Volkswagen à travers le monde pour leur dévouement, leur fidélité et leur volonté à mettre en œuvre les changements annoncés. « L'année 2017 a été bonne pour le Groupe Volkswagen et c’est l’année au cours de laquelle Volkswagen est reparti à l’offensive », a-t-il expliqué. Bernd Osterloh a précisé que les progrès réalisés sont le fruit du travail des salariés, qui méritent « le plus grand respect ».

Le Groupe Volkswagen a évolué positivement dans de nombreux domaines depuis le lancement de la stratégie TOGETHER – Strategy 2025. C’est ce qu’a souligné Matthias Müller, Président du Directoire du Groupe Volkswagen dans son discours organisé dans le Hall 11 de l’usine de Wolfsburg. « Nous avons donné vie à notre stratégie, en lançant des projets concrets et en innovant dans de nombreux domaines. Par-dessus tout, nous avons élaboré « Roadmap E », notre feuille de route pour l’ère électrique, et nous avons montré notre volonté de rendre l’électro-mobilité accessible à tous. » Volkswagen prévoit de produire plus de 50 véhicules électriques d’ici à 2025 et de lancer au moins une variante électrifiée de chacun des 300 modèles du Groupe d’ici à 2030.

Bernd Osterloh, Président du Groupe et du Comité Central d’Entreprise, a fait part d’un bilan positif de l’activité 2017. Il a rappelé les succès enregistrés dans la mise en œuvre du pacte d’avenir. « Au vu des bouleversements qui s’annoncent dans l’industrie automobile, le Comité d’Entreprise a pris ses responsabilités et, ensemble, nous avons créé le pacte d’avenir. Nous en tirons aujourd’hui les bénéfices. À ce jour, nous avons enregistré des gains d’efficacité de 1,9 milliard d’euros. Volkswagen est également en bonne voie en ce qui concerne la retraite anticipée à temps partiel. Plus de 8 000 salariés ont opté pour cette solution. »

Notre entreprise est également dans la course pour l’avenir en matière de conduite autonome, notamment avec le concept Sedric qui est devenu le centre d’attention de tous les salons automobiles internationaux. MOIA, filiale du Groupe, avance également à grands pas dans le développement de nouvelles solutions de mobilité, avec un modèle équivalent qui devrait être présenté au public dans un avenir proche. « Malgré la question des moteurs diesel, nous avons continué à regarder vers l’avenir, en travaillant non seulement sur les secteurs prioritaires de demain, mais également sur les véhicules et les technologies qui nous permettent, aujourd’hui, de gagner de l’argent et qui continueront à le faire pendant de nombreuses années encore », a indiqué Matthias Müller.

« Dans un vaste effort d’équipe », Volkswagen a réussi à se repositionner, à progresser dans de nombreux domaines et a relevé les défis majeurs auxquels l’entreprise a été confrontée dans cette phase difficile de son histoire « avec une résolution et une détermination exceptionnelles », a déclaré Hans Dieter Pötsch, Président du Conseil de Surveillance.

« Au cours des deux dernières années nous avons travaillé pour nous améliorer et nous continuons à le faire aujourd'hui. Nous avons intégré la culture, la conformité et l’intégrité au cœur de notre entreprise, a ajouté Hans Dieter Pötsch. Notre entreprise a déjà bien changé et continuera à évoluer grâce à notre nouvelle stratégie fondée sur le fair-play et les valeurs ».

Matthias Müller a poursuivi en expliquant que la fin de la période de crise et un retour partiel à la normalité se reflètent également dans le cycle de planification ‘Planning Round 66’ récemment adopté. « Pour la première fois depuis 2014, nous avons adopté un plan à cinq ans, en définissant une feuille de route pour les produits, les usines et les investissements jusqu’en 2022 », a-t-il expliqué. Dans les années à venir, l’entreprise investira plus de 34 milliards d’euros dans l’électro-mobilité, la conduite autonome, la transformation numérique et les nouveaux services de mobilité.

 « Le Conseil de Surveillance a approuvé des milliards d’investissements pour la marque Volkswagen, qui seront consacré à de nouveaux produits et à nos usines. Cela signifie que notre avenir est garanti, que ce soit dans la propulsion électrique ou les moteurs conventionnels. Nous maintiendrons notre position avant-gardiste de l’industrie automobile », a indiqué Bernd Osterloh, en annonçant 3 milliards d’euros d’investissement dans l’usine principale de Wolfsburg. Ce montant inclut le financement des équipements nécessaires à la production de la nouvelle Golf 8 et à la création d’un nouveau bureau d’études en développement technique.

Remerciant le personnel pour leur engagement sans faille malgré les difficultés, M. Osterloh a déclaré: « Suite à la question du diesel, Volkswagen repart grâce au travail acharné de ses employés, nous leur devons le plus grand respect. »

Malgré d’excellents résultats de vente, une situation financière robuste et un record prévu pour 2017, le Président du Directoire du Groupe Volkswagen a mis les salariés en garde contre une euphorie excessive, tout en indiquant clairement que les succès ne doivent pas engendrer d’autosatisfaction. « Nous restons confrontés à des enjeux majeurs et la question du diesel n’est pas encore surmontée. Nous ne pouvons pas nous permettre de relâcher nos efforts en cours de route. Nous devons continuer à nous remettre en question et à évoluer. Ce n’est qu’à ce prix que nous réussirons, ensemble, à relever les défis qui nous attendent. »